Archives avril 2017

Le Jeu des 12 familles Les Grands Ecrivains

Fan de la collection !

Je vous ai déjà parlé des Jeux Sylvie de Soye, dont j’apprécie plus particulièrement le Memory des Peintres, grâce auquel mes loulous sont (presque) imbattables quant aux  grands artistes du pinceau depuis le 15ème siècle.

 

La nouveauté attendue 

Et voici que cette belle maison sort le coffret des 12 familles « Les Grands Ecrivains ». Si vous préférez entendre « Dans la famille Victor Hugo je demande le Bossu de Notre-Dame » plutôt que « Dans la famille Piedetravère je demande la grand-mère », ce jeu est fait pour vous. Chaque famille est composée de 4 œuvres de l’auteur concerné, figure de la littérature française.

La période couverte par les écrivains va du 16ème au 20ème siècle, et permet à petits et grands de se familiariser ou de potasser Rabelais, La Fontaine, Molière, Perrault, Voltaire, Sand, Hugo, Dumas, Balzac, Saint-Exupéry, Prévert, et Tournier.   

Les 12 familles des Grands Ecrivains, Jeux Sylvie de Soye

Aux 48 cartes est joint un livret pédagogique de 60 pages qui dévoile leurs vie, œuvres et portrait, avec de jolies illustrations et anecdotes. 
J’insiste sur la qualité des coffrets Sylvie de Soye, faits pour être beaux mais résistants afin de durer et de passer de génération en génération.

 

Une vaste gamme ludique et culturelle

Les musées ne s’y trompent pas et beaucoup vendent tout ou partie de la gamme.
Une gamme composée aussi de Jeux de 7 ou 12 familles, Memory, Sudoku, autour de la mythologie, de monuments mondiaux, de la mode, la musique, l’Histoire de France, Paris, l’Egypte, l’Architecture. De quoi intéresser chacun, non ?

 

Un cadeau d’avance

J’ai toujours 1 ou 2 jeux Sylvie de Soye en réserve chez moi pour les cadeaux à faire au pied levé, à un copain des enfants ou même à une famille. Succès garanti à chaque fois !

 

Prix public conseillé : 22 €

En vente sur le site Sylvie de Soye, les magasins de jeux de société et de nombreux musées. 

www.jeux-sylviedesoye.fr

Le Blog Sylvie de Soye

 

!! CONCOURS !!

 

Sylvie de Soye a le plaisir d’offrir un coffret à 2 personnes tirées au sort, abonnées à la page Facebook de Top-Topic (suivre le lien) et qui auront liké le post du concours.

Tirage au sort dimanche 7 mai 2017 à 21 h

Résultats sur cette page et sur Facebook lundi 8 mai.

 

Test d’appareils connectés pour le sommeil

boite-calmosine-sommeil

Calmosine Sommeil des Laboratoires Laudavie

(Retrouvez le test filmé en fin d’article)

 

Lorsque j’ai été contactée par France 2 pour tester des produits connectés, ou pas, visant à aider une bonne qualité de sommeil, j’étais sûre d’être témoin à charge, pensant que le simple fait d’être tributaire d’une connectique ne pouvait qu’être néfaste à un bonne nuit.
En général, je règle mes petits problèmes d’endormissement par la phytothérapie. Le dernier produit en date étant Calmosine Sommeil dont je vous ai déjà parlé.
Proposé pour les troubles du sommeil chez l’enfant, il fonctionne tellement bien sur ma fille de 10 ans dans les périodes de rentrée, petits stress et changements d’heure, que je l’ai adopté pour moi.
En cas de périodes plus difficiles, je passe au Donormyl, efficace mais addictif.

Quelle que soit ma solution, mon sommeil reste haché à partir de 3 h du matin* et je pallie les réveils difficiles à grands coups de café. En effet, j’ai très souvent l’impression que mon réveil sonne « au mauvais moment », me tirant d’un sommeil profond et non entre deux trains du sommeil. Mais le café excite puis épuise. Cercle vicieux.
(* voir mon petit mémo sur la mélatonine et fin d’article)

Aperçu du tournage du test !

 

 

train-du-sommeil

J’ai donc profité du début des vacances de Pâques, mari et enfants partis à la campagne, pour me lancer dans le test pour l’émission « C’est au Programme », à mon rythme.

Withings Aura, pour se réveiller au bon moment

withings-aura-top-topic

Withings Aura : la sangle « capteur », la « cheminée » de chevet, et votre smartphone

Lorsque j’ai déballé cet appareil, j’ai…. eu peur et j’ai pesté. Pfff un truc de plus à caser sur ma table de nuit, avec une sangle qui servait à quoi ? Et une notice bien maigre… grrr.
Alors je vous dit une chose qui s’avère vrai pour tout appareil connecté : avant de vous décourager et de tourner autour de la bête comme une poule autour d’un peigne, té-lé-char-gez l’application qui va avec, c’est elle qui vous sauvera.

Ah mes amies applis, vous êtes géniales. Pour différents produits présentés dans ce billet, vous avez été parfaites : gratuites bien sûr, en français, claires, et conviviales.

Pour Withings Aura, une fois l’appli chargée sur mon smartphone, l’appairage par bluetooth fait avec l’appareil de chevet (celui qui ressemble à une cheminée), la sangle « capteur de sommeil » glissée sous mon matelas au niveau des épaules (tout ça en 10 mn), j’ai programmé mon heure de réveil souhaitée avec la latitude de minutes avant et après auxquelles j’acceptais d’être réveillée si Aura définissait un moment plus adéquat.
Par exemple, pour un réveil à 7h, j’ai dit à Aura qu’il pouvait me réveiller jusqu’à 20 mn avant et 15 mn après s’il le jugeait plus judicieux.

withings-aura-top-topic

(Non, ce n’est pas moi !) Séance zen avec Withings Aura, avant de s’endormir

J’ai programmé aussi des chants d’oiseaux pour accompagner mon réveil, puis j’ai lancé l’endormissement. Celui-ci se fait avec une lumière rosée favorable à la mélatonine, hormone du sommeil, et un bruit de vagues. Lumière et sons se sont arrêtés doucement d’eux-même au bout de 20 mn. C’est l’appareil de chevet qui les diffuse.
Bon ce n’est pas ça qui m’a endormie mais ça a eu le mérite de me relaxer.

Pour les 3 nuits où j’ai eu à tester Withings Aura il ne m’a jamais réveillée à l’heure demandée,  2 fois plus tôt, et une fois plus tard de 5 minutes. Et je dois dire qu’il est fortiche car même le réveil à 6h40 s’est passé dans la douceur, avec le sentiment d’être « cueillie » au bon moment. Et surtout, les matinées ont été beaucoup plus agréables que sans lui : pas de coup de barre vers 11 heures.

Le réveil se fait avec une lumière bleutée, favorable à l’inhibition de la mélatonine et favorisant la vigilance, + le son choisi la veille.
C’est la sangle et ses capteurs de rythme cardiaque, respiration et mouvements qui envoie des signaux à la « cheminée » et lui indique quand réveiller le dormeur « au mieux », c’est-à-dire en phase de sommeil léger.

Ensuitsommeil-aura-top-topice, je me suis amusée à consulter les données sur mon sommeil collectées par le capteur (la sangle) et transmises à mon téléphone. En jaune l’état éveillé, en bleu clair le sommeil léger, foncé le sommeil profond. Je pense que ce capteur est fiable, car sur les deux nuits précédentes à celle restituée ci-contre, moins calmes, il avait effectivement noté les phases d’éveil en pleine nuit.
Gadget peut être, mais pas que. Ces graphiques peuvent vous aider à mieux comprendre le déroulé de vos nuits, ou aider votre généraliste ou spécialiste dans le cas de problèmes de sommeil demandant une prise en charge.

 

 

Le Withings Aura est proposé en moyenne à 290 €. Je ne l’aurais certainement pas acheté d’emblée mais le test m’a vraiment séduite, surtout pour la pertinence de l’heure de réveil et par conséquent des matinées plus dynamiques. Pour moi il peut faire l’objet d’une bonne idée de cadeau (message subliminal).

Actuellement 274 € sur Amazon

La Montre Steel HR 

Toujours chez Withings, la montre Steel Hr peut être une option à coût moindre pour se lancer dans les appareils connectés visant à mieux connaître son sommeil et se réveiller en pleine forme.
D’autant plus que cette montre permet aussi de suivre le nombre de pas et kilomètres parcourus dans la journée, (idem en natation, cette montre est waterproof), suivre notre rythme cardiaque, les calories dépensées.
Comme l’Aura, elle restitue sur l’appli les graphiques liés à vos nuits passées et vous réveille de vibrations transmises à votre poignet.

steel-HR-top-topic

Et en plus elle donne l’heure !

Un petit écran digital sur son cadran vous indique les sms et appels entrants, avec le nom de la personne qui tente de vous joindre, alerte liée à une petite vibration de la montre. Ce peut être utile lorsqu’en rendez-vous on laisse son téléphone dans son sac, par correction. Si on voit Ecole s’afficher, on se dit qu’il vaut bien voir de quoi il retourne. Les mamans comprendront de quoi je parle… Steel HR vous alerte aussi des notifications de votre agenda, toujours par petites vibrations.

La montre existe en 2 diamètres, 36 et 40 mm, la 36 est amplement suffisante pour les poignets fins et/ou féminins. Le bracelet en silicone est disponible en plusieurs coloris.

Au début je trouvais Steel HR trop grosse et peu féminine, et puis au bout de 2 jours je me suis aperçue que beaucoup de gens portaient ce style de montre. Et finalement je me suis tellement amusée avec elle pendant les 3 jours de test qu’elle m’a séduite. L’achèterai-je ? Non car peu, pas, pas du tout sportive, et suivant déjà mon nombre de pas sur mon téléphone, je n’utiliserai pas tout son potentiel. Mais pour une personne sportive, c’est certainement un objet connecté utile, complet et plutôt élégant.

A partir de 190 € sur Withings.com

 

Le Sleeppeanut de Sen.se

Trop mimitou le petit Peanut ! Un appareil grand comme le pouce, en forme de coque d’arachide aplatie, d’où son nom, il est l’entrée sleeppeanut-top-topicde gamme de ce test d’appareils connectés.
Glissé entre le matelas et le drap du dessus, à hauteur d’épaule, SleepPeanut va là encore capter et analyser vos cycles de sommeil et définir quand vous réveiller au mieux, par une vibration dont vous décidez de l’intensité.

Lui aussi se paramètre facilement par une appli dédiée qui restitue aussi les « résultats » de vos nuits.
Nomade, il est bien pratique pour les voyageurs, et son prix en séduira plus d’un : 29 € ! Plusieurs coloris proposés.

Sen.se Boutique

Sleep Companion de Holî

Il s’agit d’une ampoule* à vis, bardée de capteurs, adaptable à tout large culot de douille.
Attention, vous devez abandonner votre abat-jour pour profiter de la luminothérapie que propose cette solution.

Là aussi, depuis l’appli dédiée de votre smartphone (appli la plus sympathique du test), hôlivous décidez de votre heure de réveil et de l’ambiance sons et lumière désirée :
Eau, oiseaux, ou même Deezer, Spotify, ou votre musique et toute une palette de lumières. Sleep Companion obéira à votre souhait et vous réveillera à l’heure dite avec en prime en gentil message sur votre écran.
Si vous choisissez l’option Données de sommeil, votre smartphone relié à l’ampoule analysera pendant la nuit la température de la chambre, les sons ambiants et la luminosité pour vous restituer un état de la nuit passée. C’est là où je n’ai pas été fascinée, les données étant contradictoires avec celles de Withings Aura qui collaient bien, elles à mon ressenti.

Sleep Companion vous propose aussi de piloter votre phase d’endormissement en jouant avec l’ambiance lumineuse. On peut donc dire que ce simulateur d’aube et aussi simulateur de crépuscule.

En vente sur la Fnac, Amazon. Prix public moyen 79€, proposé en avril 2017 à 69 € sur Amazon.

(*700 lumens et 85 % de conso en moins que les ex ampoules à filament classiques)

 

Non connectés, PSiO et les lunettes Bio Optik 

PSiO…

… les lunettes futuristes !

Psio-Top-Topic

Les lunettes PSiO, sons et lumières !

Là encore, pas de notice, et pas d’appli. J’avais un appareil de démonstration, peut-être la notice a-t-elle été perdue en cours de route ?
Du coup, en avant pour l’intuition. De toutes petites touches sur une des branches : différents styles de sons (musique ou voix) proposés à chaque impulsion, et des lumières plus ou moins douces ou saccadées accompagnant chaque programme. D’autre touches pour augmenter le volume du son et l’intensité de la lumière. Un câble USB pour recharger la batterie et télécharger des programmes dédiés sur internet.
Je tombe sur un programme d’accompagnement à la relaxation, déjà « intégré » à la paire qui m’a été confiée, j’essaie… Très agréable, je me laisse guider et yeux fermés, je capte les différentes lumières qui sont diffusées sur les verres, côté visage.
Des exemples de programmes (impossible d’en trouver le prix) : Pré-Opératoire, Détente chez le dentiste, Sein…timentalement (pour l’allaitement ?), Sieste flash, Mémorisation, Se libérer du sucre…

Qu’en dire ? A 350 € la paire on commence à réfléchir. Je vous invite à faire comme moi, visiter éventuellement le site du fabricant, dont est issu le tableau ci-contre.
Même si la séance que j’ai faite m’a bien détendue, je suis peu à l’aise avec la communication qui entoure cette marque.
Si je n’ai jamais pu mettre la main sur une notice de base, je n’ai en revanche pas manquée de théorie(s) et de bla-bla autour de la planète Psio, que ce soit dans le magazine « PSiO Magazine » qui accompagnait la paire que je testais, que sur le site de la marque ou sur des sites témoins. « Comment les applications Psio peuvent influencer les gênes », « Introduction à la philosophie Psio », « Les formations du réseau Psio », « Pourquoi le réseau Psio »…

PSIO pour psi, tout simplement. Le créateur de ces lunettes se veut accompagnateur de l’esprit.

Et moi je vous laisse juge.

 

 

 

Les Lunettes Bio Optik

bio-optik-top-topic

Bio-Optik Modèle 63, le plus couvrant mais pas le plus glamour

Plus simples et moins onéreuses, ni connectées ni même branchées à quoi que ce soit, ces lunettes ont été conçues pour couper les longueurs d’ondes du spectre lumineux qui bloquent la sécrétion de la mélatonine, hormone du sommeil.

Cette lumière néfaste à un bon endormissement nous la connaissons tous, c’est celle de la télévision ou de l’écran d’ordinateur, qui excite et retarde le marchand de sable. C’est la « lumière bleue ».

 

Les lunettes Bio Optik sont aussi une aide aux travailleurs de nuit ou aux personnes présentant des troubles du sommeil : elles potentialisent le début de sécrétion de mélatonine et viennent en aide à l’horloge biologique.

Effectivement, après 2 soirées à fond devant la lumière bleue de mon PC mais avec ces lunettes en « protection » je me suis sentie moins éveillée, moins « vigilante » qu’après d’autres soirées similaires.

Proposées en 3 modèles ces lunettes sont distribuées en France par l’Essentiel, Paris 11ème  – 01 40 09 10 70  – de 79 à 89 €

Bilan

Après ce test qui n’a pu durer que 3 nuits pour des raisons de logistique :

. j’achète les lunettes Bio Optik pour les chausser le soir devant mon PC. J’ai effectivement beaucoup plus de mal à m’endormir lorsque je viens de passer une soirée devant mon ordinateur. Et je demande à mon fils de les porter s’il joue à la Play Station le soir. En plus elles font voir la vie en jaune, c’est euphorisant !

. j’offre la montre Steel HR à mon Merlin, si sportif. Finalement pour le prix d’une montre cadeau lambda, elle apporte une valeur ajoutée, et lui me dit que pour suivre son rythme cardiaque quand il court ou savoir où il en est de ses longueurs de piscine, oui c’est une bonne idée.

. j’offre le SleepPeanuts à une copine friande d’innovation, bonne petite idée de cadeau

. je me fais offrir le Withings Aura pour la pertinence de ses réveils

. et j’essaie de trouver d’occasion les lunettes PSiO pour leurs programmes de relaxation.

Attention, pour les appareils connectés il est évident que votre smartphone doit rester en chambre, il faut y penser avant d’investir !

*Petit rappel sur la mélatonine

Hormone du sommeil, la mélatonine est secrétée par le cerveau pendant la nuit et règle les cycles sommeil-éveil en fonction de la luminosité.

La libération de la mélatonine augmente à l’heure du coucher, atteint un pic aux alentours de 3h, avant de diminuer jusqu’à l’heure du réveil. Tiens tiens, pile l’heure à laquelle je commence à avoir un sommeil haché.

L’exposition à la lumière « quotidienne » (du jour, des écrans) avant de se coucher bloque la sécrétion de mélatonine, l’endormissement est donc rendu plus difficile. C’est en jouant sur les différentes longueurs d’onde de la lumière, auxquelles le cerveau est sensible, que l’on peut s’endormir et se réveiller tout en douceur.

Le corps est plus éveillé avec la lumière bleue car elle perturbe la sécrétion de mélatonine. A l’inverse, la lumière rouge stimule cette sécrétion et favorise l’endormissement.

 


A lire aussi, l’avis de Florence Blanchard, coach en développement personnel, praticienne diplômée de Reiki, qui nous livre ses conseils en la matière, le sommeil étant une ressource capitale pour tous. C’est ici

L’étoile des Gourmets, plats gastronomiques à domicile + Code promo !

Envie d’être livrés à domicile pour le déjeuner ou le dîner, d’un très bon repas ?
Pour un tête à tête amoureux, des amis que l’on reçoit ou tout simplement se faire plaisir, il existe le site L’Etoile des Gourmets.

« Et allez, encore un service de livraison de repas à domicile », allez-vous me dire . Oui mais trois éléments le distinguent :
. la qualité, nous sommes dans le registre semi-gastronomique
. l’assemblage reste à faire à la maison, j’y reviendrai mais c’est ce qui garantit la fraîcheur et la bonne tenue des mets jusqu’à l’assiette
. la livraison proposée PARTOUT en France, hormis la Corse

La maîtrise du conditionnement 

Les entrées, plats et desserts sont élaborés par Olivier Delafont, 25 années d’expérience dans des restaurants étoilés tels que La Tour d’Argent.
Pour que le mets soit exactement pareil que s’il l’était en salle, le chef a choisi le conditionnement sous vide pour ses propositions telles que foie gras, poisson, viande, accompagnement… alors que les épices et biscuits, par exemple, sont protégés dans des boîtes résistantes, avec du papier de soie en plus si besoin.

Le sac isotherme de livraison - L'Etoile des Gourmets

Le sac isotherme de livraison – L’Etoile des Gourmets

Lorsque vous ouvrez le sac isotherme dans lequel tout est livré, vous n’avez plus qu’à suivre les indications sur fiches, très claires, pour chaque composant.
Tout est fait pour que ce soit rapide pour vous : quelques minutes de bain-marie ou micro-ondes suffisent.
Une photo sur la fiche vous donne une idée de dressage.

 

Les différents composants du repas gastronomique tels que livrés

Les différents composants du repas gastronomique tels que livrés

 

Et là réside le savoir-faire du chef, et sa maîtrise de la pré-cuisson avant livraison.
Je prends pour exemple le pain d’épices : vu sur la photo ci-dessus, il semble raplapla, et du même niveau que le pain d’épices industriel, non ? J’étais déçue et surtout sceptique en voyant que je devais en plus le passer au micro-ondes. Et là miracle, je me suis retrouvée avec un pain d’épices comme jamais je n’en ai dégusté : il a doublé de volume, s’est transformé en un délice fondant et moelleux vraiment, vraiment incroyable.
Mon Merlin qui va me lire dira « ça y est, ça recommence ». Il faut dire que j’en ai parlé pendant 2 jours après notre dîner !

Pour cette proposition de test,  j’avais choisi le Foie gras mi-cuit sur pain d’épices perdu en entrée et le Risotto aux noix de Saint-Jacques / sablé de parmesan en plat. Et ce fut un vrai régal.
Ma politique est soit de faire partager mon enthousiasme, soit de ne pas écrire sur ce qui m’a été donné à tester  et que je n’ai pas aimé (ce qui arrive souvent…). Donc si je suis élogieuse je suis sincère.

Outre le « pain d’épice perdu » à se damner, le foie gras n’était pas en reste, et je connais bien la chanson (famille landaise).

Le foie gras au pain d’épices perdu, par l’Etoile des Gourmet (roquette ajoutée par moi)

Allez si je dois poser un petit bémol : le risotto manquait de couleur malgré l’orangé du sablé au parmesan, mais le goût et texture y étaient, alors que la délicatesse de la Saint-Jacques demande une cuisson bien précise et peu de manipulations. Idem pour le risotto, qu’on ne cuit et réchauffe pas comme un simple riz.
Donc re admiration pour le Chef (non, pas pour moi, pour Olivier Delafont) qui jongle avec les temps de cuisson, le sien et celui du client.

Saint-Jacques, risotto et biscuit au parmesan

Modalités de livraison 

A Paris et dans un rayon de 20km : les commandes passées avant 19h sont livrées le soir même !!
Pour le reste de la France, les livraisons passées avant 15 h sont livrées le lendemain matin, tout en maintenant la chaîne du froid.
Les commandes peuvent bien-sûr être planifiées à l’avance.

Tarifs 

Les produits sont conditionnés pour un minimum de 2 personnes, afin d’éviter les temps de cuisson différents et faciliter le dressage des assiettes.

Pour 2 foie gras et 2 risotto + livraison en banlieue parisienne, le total s’élevait à 55€, livraison comprise.
Certes, c’est pas donné,  mais pour se faire plaisir de temps en temps, pourquoi pas ?

En formule « Gourmet Box » (ce que j’ai testé)

. les entrées vont de 9 à 19€
. les plats de 15 à 24€ (35 € pour le homard breton)
. les desserts sont à 8 €

Tapas et vins sont aussi proposés.

Il existe aussi une formule pour quelques arrondissements parisiens : « Gastronomie Express », des plats individuels et gourmets pour la pause déjeuner.

Moi c’est dit, je commande pour le prochain événement à fêter en tête-à-tête !

Et je vous livre un code spécial Top-Topic qui jusqu’au 30 mai 2017 vous permettra de bénéficier d’une remise de 5 € sur votre commande : Toptopic, à entrer sur le site de l’Etoile des Gourmets au moment de votre commande.
www.etoiledesgourmets.com

Facebook : @EtoileDesGourmets

 

!! Concours 2 000è abonné !!

TOP-TOPIC FÊTE SON NOUVEAU LOOK !

Beaucoup de joies et de belles rencontres, un lectorat qui a augmenté jour après jour, des courriers très sympas, MERCI !!!
Tout ceci m’a galvanisée, amenée à changer la maquette, étoffer et diversifier les sujets,
et comme dirait l’autre : « Et c’est pas fini ! »

Carte multi-enseignes ! De Décathlon à Boulanger en passant par Amazon, Leroy-Merlin, La Redoute, ToysRus, Kiabi, Nocibé, Sarenza, Camaïeu….

150€
à gagner !

En attendant les prochaines nouveautés, Top-Topic offre une carte cadeau Illicado (multi-enseignes) d’une valeur de 100€ au
2 000 ème nouvel abonné (jamais inscrit) à sa page Facebook.

Alors abonnez-vous si ce n’est déjà fait et partagez le lien avec votre entourage !!

La carte que le gagnant recevra en recommandé, à domicile, lui offrira 100 € dans 10 000 magasins et sur 30 sites Web et son parrain gagnera 50 € en carte cadeau aussi !

Pour aller sur la page Facebook de Top-Topic.
Attention, il faut liker et s’abonner à la page, et non liker simplement le post lié à ce jeu.
Et il suffit d’indiquer le nom de son parrain dans le commentaire du post lié à ce jeu, épinglé en haut de la page de Top-Topic. 

Bonne chance !

Venise avec mes enfants !

Venise au pied du pont du Rialto

Nouveau style de billet pour Top-Topic ! Voici un retour sur un petit séjour à Venise avec des enfants, qui peut donner des idées ou conseils à d’autres parents souhaitant découvrir au mieux cette magnifique cité lagunaire, dite « La Sérénissime ».

Je suis partie seulement avec mes loulous (10 et 12 ans), mon Merlin connaissant déjà bien Venise et ne pouvant se dégager aux dates que j’avais retenues.

 

Quand y aller ?

J’ai choisi un séjour encadrant un week-end, précisément du jeudi 6 avril au lundi 10 avril 2017.
Causes : organisation interne à la famille, ma vie de bureau et… aux tarifs des compagnies aériennes, moins chers en jours de semaine de vacances qu’en week-end.
Et au printemps pour éviter le gris et la froidure de l’hiver, les risques d’Acqua Alta (marée très haute qui fait déborder la lagune et demande à circuler en bottes), et les moustiques et hordes de touristes de l’été.
Mes voisines, que je salue, grandes voyageuses, m’ont indiqué que le week-end des Rameaux (une semaine avant celui de Pâques, donc,  celui que j’avais choisi) était LE week-end charnière entre la foule mesurée du début de printemps et la cohue annonçant l’été.

 

Quelle compagnie aérienne choisir ? 

Easy jet car je voulais absolument arriver et partir d’Orly, plus pratique pour moi que CDG. Transavia ne me proposait rien en ce sens d’une part, et  Pépito, 12 ans restait en tarif enfant sur Easyjet alors qu’il passait en adulte sur Transavia.
Pour des vols en semaine (jeudi-aller et lundi-retour), achetés sur internet le 28 février ==> 306 € pour 3 allers/retours, à des horaires normaux (milieux d’après-midi), pas mal non ? 1 adulte et 2 enfants.

Petit conseil : essayez de n’avoir que des valises acceptées en cabine = 56 cm x 45 cm x 25 cm maximum, poignée et roulettes incluses.  Il y a des gabarits devant les comptoirs d’EJ et devant la porte d’embarquement, si votre bagage ne rentre pas dedans, c’est foutu, il doit partir en soute. ==> 5 € en sus, mais surtout la petite perte de temps de récupération du bagage à l’arrivée.
Attention 1 : un seul bagage en cabine par personne. Les sacs à dos des enfants sont comptabilisés comme 1, la housse d’ordinateur idem. Mais le sac à main normal (non, on essaie pas de gruger et faire passer le maxi-cabas en sac à main) compte pour 0, ouf.

Conseil : si vous devez vraiment prendre une valise de taille moyenne promise à la soute par sa taille, ne payez pas son surcoût dès votre réservation sur internet. A chaque fois que je voyage en low cost et que j’ai une valise moyen gabarit, il y a un des 2 vols sur lequel elle part certes en soute, mais gratuitement.

 

 Se loger à bas prix

Après une première réservation en hôtel, annulable sans frais sur Booking, j’ai finalement opté pour une solution Airbnb. En effet, prendre tous nos repas au restaurant (solution hôtel) était peu économique et lassant.

Venise vu du ciel

Rectangle bleu : Piazzale di Roma où arrivent les bus de l’aéroport et partent les vaporetti           En jaune : le pont du Rialto sur le Grand Canal et la place Saint-Marc, sur la lagune.             Place Saint-Marc = Palais des Doges, Campanile, Basilique Saint-Marc, Café Florian, Palace Danieli, bordure du quartier marchand « Mercerie », et le pont des Soupirs à 2 mn à pied.          Trait rouge : via Garibaldi                                                                                             Cercle rouge : San Giorgio Maggiore, visible depuis la via Garibaldi

 

Calle dei Peitri

Calle dei Peitri, typique !

J’ai choisi un peu au pif le quartier de Castello, et je n’ai pas regretté. D’une part son caractère soi-disant excentré faisait baisser les prix des nuitées, et d’autre part nous avons ainsi pu profiter le soir du Venise des Vénitiens, du calme du grand jardin public qui borde ce quartier et de ses jeux de plein air pour enfants (balançoires etc).

Venise ressemble à un poisson : l’animation principale (Saint-Marc, le Rialto, le quartier des Mercerie…) se trouve dans et en bordure du ventre, le Castello est sa nageoire de queue.

Et finalement, pour rejoindre la Place San Marco nous en avions pour 15 petites minutes à pied par le quai,  profitant dès le départ de la vue sur San Giorgio Maggiore et le Palais des Doges au loin.
Notre ruelle Calle dei Petri, très typique, débouchait sur l’avenue la plus large de Venise, la Via Garibaldi, qui offre des commerces « de tous les jours », dont 2 pharmacies, 2 boulangeries, un marchand de

via Garibaldi

La Via Garibaldi, au niveau où débouchait notre Calle. Non il n’y a pas que des canaux à Venise !

journaux, de nombreux restaurants, des maraîchers en étals (bien sympas !), et surtout une supérette Coop ouverte toute la journée et tard le soir, avec un large choix de produits à prix compétitifs. Pratique et économique pour s’approvisionner en petite épicerie, petits-déjeuners et pour les repas hors restos.

Coût de l’hébergement pour 3 personnes, 4 nuits, salon-salle à manger, chambre,  pette cuisine équipée, salle de bain douche très correcte, draps et serviettes (en grand nombre !), wi-fi : 447 € ménage de départ et commission Airbnb compris. 

Et cerise sur les spaghetti, accueil du loueur au vaporetto.

Dans Venise, tout est à touche-touche, de nos fenêtres nous donnions sur d’autres logements et inversement, mais pour quelques jours, surtout en étant souvent dehors, aucun problème. Par contre, je pense que lorsque l’on tombe près d’un appartement avec un bébé qui pleure beaucoup ou une télé à fond, ça doit être dur ! C’est une question à regarder dans les commentaires des précédents occupants.

 

Comment se déplacer à Venise ?

 

De l’aéroport Marco Polo à la ville de Venise

En dehors du taxi (cher), vous avez le choix entre :

. Bus depuis l’aéroport jusqu’à la grande place d’arrivée dans « la tête » du poisson, Piazzale Roma, d’où vous prenez le vaporetto qui va le plus près de votre lieu d’hébergement.
Conseil 1 : Choisissez plutôt la  compagnie ACTV pour le bus, que l’ATVO. Pour les deux le tarif est de 8€, mais si l’ATVO va plus vite (20/25 mn au lieu de 25/35 mn) les fenêtres du véhicule sont recouvertes d’un adhésif publicitaire qui ne permet de voir l’extérieur que vaguement.

Bien regrettable pour se faire une idée de la terre ferme avant la Sérénissime !

Conseil 2 :  ne vous trompez pas de compagnie devant les distributeurs automatiques présents partout dans la zone arrivée de Marco Polo. C’est ce que j’ai fait… ACTV, ATVO, il y’a eu confusion !

Il y a des bus très souvent, de tôt le matin à tard le soir, dimanches et jours fériés compris,  ne vous mettez pas martel en tête à viser un horaire.

. Ou la ligne Bleue dédiée à ce trajet, de « Alilaguna ». 15 € par passager. C’est ce que nous avons fait au retour. Elle évite de combiner vaporetto et bus (monter, descendre, monter, descendre) et dépose au pied de l’aéroport mais :
.  ce vaporetto passe aussi par Le Lido, puis retour sur la « queue du poisson », puis Murano. Bref, 1h10 de transport.
. Ceci pourrait être sympa, mais le bateau est très bruyant
. et les hublots sont sales et placés hauts : les adultes n’ont pas forcément une belle vue et les enfants n’y voient guère car assis trop bas. Les deux miens ont eu mal au cœur.

 

Transports dans Venise

Le vaporetto :

Pour le plan des lignes, je vous conseille ce lien. Bateau collectif que l’on prend comme un autobus, il n’en demeure par moins assez cher : 7,50 euros le trajet, valable 75 mn… Des pass vous donnent des accès illimités pour 24 h (20€), 48h (30€) ou 72h (40 €).
Il y a des calculs à faire car Venise est somme toute assez petite et on peut faire beaucoup de choses à pied.

Du coup, je n’ai pris qu’un forfait 24 h (mais x 3 nous en sommes déjà à 60€) et avons réussi à faire :
. départ vendredi 15h37 depuis embarcadère San Marco pour San Giorgio (10 mn de traversée)
. montée en ascenseur au Campanile de San Giorgio, 2 €/personne, aucune attente (vs longue attente au Campanile de San Marco)
. belle vue sur San Marco et l’ensemble de la lagune
. pot en terrasse, bien agréable
. retour sur San Marco à 18h
. Vaporetto ligne 1 pour nous rapprocher de Giardini Biennale, embarcadère le plus proche de l’appartement.

. Samedi, départ 9 h pour Murano avec la ligne 4.1 depuis Giardini Biennale.
Balade, déjeuner, souffleurs de verre, voir plus bas.
Retour 14 h vers  Venise (et donc aperçu en Vaporetto du « haut du poisson »). A Piazzale Roma, ligne 1 pour remonter le Grand Canal doucement, et se faire déposer à… 15h37 – on aurait voulu faire exprès qu’on n’y serait pas arrivés – à Giardini Biennale.

La célèbre gondole 

Et bien oui j’ai cédé et j’ai bien fait. Même si cela demeure terriblement cliché et attrape-touriste, 80 €la gondole jusqu’à 6 passagers pour 30 mn, mine de rien, glisser sans bruit sur les petits canaux – j’avais demandé à sortir du Grand Canal -, avec un gondolier explicatif mais non intrusif, par un matin ensoleillé, et avec deux enfants absolument ravis, c’est que du bonheur. 

A savoir 1 : tous les gondoliers pratiquent le même tarif, aucune négo possible !

A savoir 2 : pour traverser le Grand Canal pourvu de très peu de ponts, vous avez en solution intermédiaire des gondoles collectives (grosso modo jusqu’à 10 personnes) qui pour 2 € par personne vous le font traverser, en 2 mn…ce sont les Traghetto. 8 embarcadères répartis sur chaque rive du Grand Canal. Si vous zappez l’étape gondole traditionnelle en petit comité, vous pourrez tout de même faire une photo sur un traghetto, mais attention, ça va vite !!

Le taxi 

Taxi-voiture Piazzale Roma <–> aéroport ou taxi-bateau dans Venise ou pour joindre les îles voisines : pas essayé. J’ai juste jeté un œil sur le tarif probable entre la Via Garibaldi et Marco Polo, à 100 € j’ai regardé ailleurs.

Les pieds

Dieu sait si mon Pépito n’est pas un grand marcheur, mais malgré nos 11 km de marche dimanche (appli Iphone à l’appui de ce comptage) aucune plainte. Il y a tant à voir !

 

Ce qui a plu à mes enfants à Venise

 

Il y a tant de choses à admirer et à visiter citées dans tous les guides que je vous donne juste quelques « tuyaux » ou lieux hors-circuits :

Pour la Basilique Saint-Marc, blindée de monde, j’ai choisi de ne montrer que le bas aux enfants, et c’est déjà superbe.
Astuce  : prendre un billet coupe-file en amont à l’office de Tourisme* qui pour 2 € vous donnera accès sans faire la queue, à un horaire donné. Attention, pas de sac à dos. La consigne est gratuite, à une centaine de mètres, pas forcément facile à trouver, et bonjour l’amabilité… Sur plan je pense qu’elle est Calle Spadaria, puis à 20 mètres sur la droite.

Pour le Campanile de San Marco : préférez celui d’en face, de San Giorggio ! La vue y est plus belle (puisque donnant justement sur San Marco, le Palais des Doges et tout Venise), 2€ la montée, et beaucoup moins d’attente

Fondaco dei Tedeschi

 

Pour une autre vue d’en haut, gratuite : filez au Fondaco dei Tedeschi, à droite du Rialto. Ancien lieu de négoce, c’est une cour carrée à étage, superbe, qui regroupe des corners d’articles de mode et luxe. L’accès à la terrasse supérieure est gratuit et donne une très belle vue. Entrée par la calle del Fontego, par la deuxième porte à gauche en tournant le dos au Canal 

Fondamenta Zattere – Quartier de Dorsoduro –

Dans le quartier de Dorsoduro, le Fondamenta (quai) Zattere fut une belle découverte, en arrivant du campo (place) San Barnaba. Ce quai sur lequel on débouche par des petits ponts donne tout d’un coup une impression de grand large, par sa vue sur l’île de Guidecca et sa taille. Il contient le monde sans aucune cohue.
L’impressionnant immeuble marron, cubique, en face sur la droite, est le Hilton, j’ai mis du temps à savoir.

De nombreux restaurant, sur le quai ou sur terrasses à pilori jalonnent le quai. A la tombée de la nuit, le va-et-vient des nombreuses embarcations en tous genre et le coucher de soleil offrent un joli spectacle.

 

La serre en bout de Via Garibaldi

Si vos pas vous amènent près du jardin public, dans le quartier de Castello, faites un coucou à la petite famille de tortues du bassin qui vous accueille à l’entrée du jardin quand vous arrivez par la via Garibaldi. Plus loin sur votre gauche, à 200 m vous passerez devant une jolie serre marchande de plantes / petite restauration.

 

Le Paradiso, avec vue dégagée sur la lagune – Viale Giardini Pubblici

Et prenez un verre ou un plat (fermeture 19 h en avril…) au Paradiso, tout prêt de jeux traditionnels comme des balançoires dont les enfants seront heureux de profiter après les visites culturelles.

Ca’Macana

Comme les objets en verre de Murano que l’on trouve partout, le masque de Carnaval est l’autre souvenir fétiche et emblématique de Venise Et comme le verre, il se dit qu’une bonne partie n’est pas du tout réalisée sur place…
Pour être sûr de trouver un véritable artisan, je vous conseille la boutique Ca’Macana (Ca est l’abréviation de Casa, de maison). 
L’accueil est charmant, la jeune « patronne » vous accueille en français si besoin, donne toutes les infos nécessaires mais ne vous colle pas pour pousser à l’achat. Lorsque nous y étions, un jeune artisan réalisait un masque sur place. Je ne suis pas fana de ce type d’objet mais là, tout était joli et de bon goût. Et ma fille a craqué pour un masque avec une  grande plume à 24 €, superbe.

 

A savoir : Ca’Macana vous permet de réaliser votre propre masque sur place, soit en papier mâché et là, pas besoin de réserver ; soit suivant la technique ancestrale de Venise, avec réservation au préalable. Super idée pour « poser » les enfants ! En regardant l’église San Barnaba, prenez le pont sur sa gauche puis la Calle de le Boteghe et vous trouverez vite le magasin sur la droite, avec un arlequin devant.

www.camacana.com

 

Conseil 1 :
Ca’Macana est tout près du Campo San Barnaba et là encore un petit restau agréable à vous conseiller avec des enfants, car calme avec accueil sympathique dans une petite cour abritée ou en salle : Pizzeria Al Casin del Nobili. Arriver tôt car ils refusent vite du monde en cour.

 

Murano 

J’avais jeté mon dévolu sur cette composition, ce sont les enfants qui n’ont pas voulu ! Un comble.

Descendez plutôt à l’arrêt Muséo – lignes 3 ou  4.1 ou 4.2 à 30 mn depuis Venise –  pour visiter l’église dei Santi Maria et Donato et ses mosaïques, avant de redescendre tranquillement  le long du Grand Canal (de Murano hein !) vers les souffleurs de verre au sud de l’île, et l’arrêt de vaporetto Faro.
En face de Santi Maria et Donato se trouve un restaurant sympa : l’Osteria Al Duomo, avec une grande cour ombragée, beaucoup de tables mais un service efficace, et une carte pour satisfaire tous les goûts. Et à noter car malheureusement rare, je reviendrai sur le sujet : accueil souriant !

En ce qui concerne les souffleurs de verre, on tombe dans le business à
tout crin, avec visites et démonstrations chronométrées, passage obligé par la boutique pour ressortir, mais bon, personne n’est encore obligé d’acheter ! En plus , vous en avez tellement vu d’objets en verre dans Venise et à Murano que vous êtes…. un peu dégoûtés. En tout cas avec les enfants ne ratez surtout pas une démonstration !

Si vous restez tentés par un achat, il paraît que les bibelots sont un poil moins chers à Venise (à tous les coins de rue) qu’à Murano.

Sur Murano, il y a aussi le Musée du verre bien sûr, que nous n’avons pas visité.

 

Pour finir

. *l’Office de Tourisme est presque sur la place Saint-Marc, à gauche sous les arcades quand on tourne le dos à la Basilique, tout au bout, au bout, au bout !

. En Italie, l’addition au restaurant est augmentée d’une taxe de « couverts ». Pour les enfants et moi nous avons payé en moyenne 4 € pour cette charge, dont le montant au bon vouloir du restaurateur est mentionné sur la carte.

. Evitez de venir avec des enfants encore en poussette.  Entre les marches des ponts, les vaporettos pas équipés pour, les ruelles parfois bondées, ça peut virer au cauchemar pour tous.

. De même n’emmenez pas votre enfant si la foule l’angoisse. Dans les ruelles près de la Place Saint-Marc le dimanche, c’est coton…

. S’il peut faire chaud sur les grands quais et sur la grandes places, les ruelles à l’ombre restent fraîches (en avril). Au printemps ayez toujours un petit pull à portée de main. 

. Ce n’est pas parce que vous serez accompagné d’enfants que le Vénitien se déridera… Est-ce à cause du tourisme de masse, des hordes de gens de toutes nationalités toutes cultures et toutes politesses à accueillir, guider, servir 365 jours par an qu’il fait la gueule ? Probable.
A part les 3/4 endroits signalés plus haut (+ resto self de l’aéroport où toute l’équipe est adorable) nous avons été marqués par la rudesse, le ton pète-sec,  l’air excédé voire « à bout » de presque tous les acteurs du tourisme rencontrés.

Néanmoins, Venise reste la Sérénissime, ville superbe que chacun saura apprécier à hauteur de son âge. Profitons d’en être à moins de 2 heures d’avion quel que soit le point de départ en France métropolitaine pour visiter cette ville parmi les plus belles du monde, si ce n’est LA plus belle !

Et puis pour revenir à mon titre, les amoureux y ont encore la vie belle :

 

 

Dossier Sommeil

Je montre à la caméra l’appli d’une ampoule connectée, c’est tout !

Que penser des appareils connectés axés « Qualité du Sommeil » ?

A venir : un test que j’ai fait d’objets connectés, lunettes, solution prête à boire permettant d’améliorer notre sommeil, que je publierai en même temps qu’il sera diffusé sur France 2 après les vacances de Pâques 2017 (émission de Sophie Davant, « C’est au Programme »). 

En attendant je vous laisse prendre connaissance de la dernière publication de mon amie Florence Blanchard, coach en développement personnel, praticienne diplômée de Reiki, qui nous livre ses conseils en la matière, le sommeil étant une ressource capitale pour tous. 
Certes Florence me cite, mais ne vous arrêtez pas à cet échange de bons procédés. Si je prends le parti de la citer en retour, c’est parce que j’ai testé ses capacités et surtout…. que je me nourris régulièrement de ses énergie et optimisme rayonnants !
Qui dort dîne, de Florence Blanchard

 

 

 

Ranger !

Je range donc je suis… bien !

Le printemps est là, et la nature est ainsi que faite que chez beaucoup cela provoque…
des allergies ? Oui.
une remontée du moral ? Oui.
des envies de terrasses ? Oui.
la remise au sport ? Oui.

Mais aussi, et là on touche à une forme de « sport » : de gros besoins de rangements
. besoins imposés,  l’appartement glisse vers l’option bordél.. bip !,
. besoins nécessaires,  inversion dans les placards des affaires hiver / été
. ou besoin physiologique,  je range donc je suis… bien / serein / en phase avec le      renouveau. 

Si si c’est possible !
« Ranger » de Virginie Tempelman. Dessin d’Isabelle Stell – ©Massin

Mais que l’on soit motivé ou pas, une aide extérieure est toujours bienvenue. Alors à défaut de compter sur ses conjoint et enfants (pardon ma fille, je t’exclue de cette perfidie, tu es la reine du rangement), ou de faire appel à une merveilleuse coach telle Marion Lefebvre du site jemorganease, on peut trouver son énergie et surtout de la méthodologie dans certains ouvrages de vie pratique.

Deux styles de « guides »

C’est ainsi qu’un jour j’ai acheté un des livres de la prêtresse du rangement, Marie Kondo. Il s’agissait de « La Magie du Rangement », que je n’ai jamais fini, trop « perché » à mon goût. Non je n’ai ni l’envie ni le temps de prêter reconnaissance aux objets, non je ne parle pas à mes jeans d’il y a 5  ans, oui j’aime jeter mais pas au même rythme qu’elle.

Certes j’y ai quand même glané quelques bonnes idées, notamment celle de présenter dans les tiroirs les vêtements en « boudin » plutôt qu’empilés, afin que ce ne soit pas toujours ceux du haut qui soient utilisés et pour éviter les faux plis.

le rangement « boudin » des polo de Pépito dans leur tiroir

 

Autre principe de Marie Kando que j’ai bien aimé : ne pas ranger par type de pièce mais par type d’objet. Par exemple vous vous attaquez un jour à tous les livres de la maison (des BD aux livres de recettes), un autre aux vêtements de toute la famille répartis dans toutes les pièces, et ainsi de suite. 

Mais j’ai trouvé le fond du livre trop rigoriste et la forme tristoune. 

 

Et  puis on m’a parlé de RANGER » de Virginie Tempelman. C’est clair, on ne parle plus de magie !

Néanmoins, le ton utilisé et les illustrations très fine mouche d’Isabelle Stell font le job pour nous donner à sourire et envisager le rangement avec bonne humeur.

« Ranger » de Virginie Tempelman. Dessin d’Isabelle Stell – ©Massin

« RANGER, petit précis très précis de l’organisation astucieuse », se découpe en 3 grandes parties : 

1 – Comprendre l’organisation et le rangement : Pourquoi ? Comment ?  Grands Principes

2 – Ranger concrètement : chaque pièce est envisagée

3 – Lexique par objet : de l’Aspirateur aux Vêtements d’enfants en passant par les sacs en tous genres, le vernis à ongle ou les photos, toutes nos sources de stress (je parle sous mon propre contrôle),  Virginie Templeman donne des pistes de rangement pratiques et futés. Ce lexique donne aussi la part belle aux objets et lieux dédiés au rangement : séparateurs de tiroirs, housses…

Un livre pratique, ludique, et plein d’astuces

Les maquette et mise en page , fluides et aérées, sont égayées des illustrations d’Isabelle Stell, dessinatrice de talent, et de nombreux petits pavés de couleur « Mon astuce », de Virginie Tempelman.

« Ranger » de Virginie Tempelman. Dessin d’Isabelle Stell – ©Massin

 

Si certaines astuces me semblent évidentes elles ne le sont pas forcément pour d’autres, et vice-versa.
J’avoue, je n’ai jamais pensé à prendre de préférence des meubles sur roulettes pour les salles de bains, mais maintenant cela me semble Ze solution pour éradiquer chaque semaine cheveux et autres poussière qui se glissent très vite sous les meubles « sur petits pieds ».

Autre astuce : si vous n’arrivez pas à vous séparer d’une paire de chaussures, mettez la à la cave. Si au bout d’un an vous n’êtes pas revenue la chercher… vous pouvez en tirer vos conclusions.

 

 

 

 Qui est Virginie Templeman ?

« Ranger » de                 V. Tempelman. Dessin d’I.Stell – ©Massin

Virginie, à peu près 40 ans, ancienne attachée de presse, a longtemps vécu entre Londres et New-York où elle y a découvert une culture radicalement nouvelle du rangement et ainsi pu y développer ses méthodes d’organisation !
Mère de 3 enfants, son rôle de maman lui donne quotidiennement l’occasion de trouver des solutions infaillibles pour gagner en efficacité.

Et Isabelle Stell ?

« Ranger » de V. Tempelman. Dessin d’I.Stell – ©Massin

 

 

 

 

Isabelle est dessinatrice, architecte et maman d’un petit garçon de 6 ans. Elle a exercé son métier d’architecte à New York et Hambourg.
En 2014, elle crée le carnet de dessins blog ‘Those little things’ (www.isabellestell.com) et expose en 2016 ‘Ces petites choses’ pour la Mairie de Paris.
Ses projets à venir : des publications pour le retail et la préparation de nouveaux carnets de dessins. 

 

 

« RANGER » finit par une citation de Somerset Maugham sur laquelle je vous laisse méditer !

“ Dites-vous que si vous ne gardez que ce qu’il y a de meilleur au monde, vous êtes assurés de recevoir aussi ce qu’il y a de meilleur ” Somerset Maugham

« RANGER », de Virginie Tempelman, illustré par Isabelle Stell. Edition Massin -Collection 1000 Idées. Parution mars 2017. 
88 pages, broché. 12,90 €

En vente partout, dont Amazon et la Fnac.