Catégorie Nos seniors

L’Appli Papoti pour grands-parents et petits-enfants

PAPOTI, passerelle digitale…

entre grands-parents et petits-enfants.

Avec le même engouement que j’ai eu à vous présenter Famileo, je suis contente de vous parler maintenant de Papoti, une appli qui permet aux grands-parents et petits-enfants de rester en lien, via leurs smartphones ou tablettes.

ecran-accueil-PapotiEn effet, Papoti disponible gratuitement sur Ios et Android, permet aux 2 générations d’échanger secrets et confidences, se raconter leurs journées, jouer et se lancer des défis, s’envoyer des photos   ou tout simplement papoter par tchat.

Audrey Guilleux, sympathique fondatrice de Papoti, jeune maman, est partie du constat que la France métropolitaine compte plus de 15 millions de grands-parents, chiffre en augmentation constante. Pouviez-vous imaginer qu’à 70 ans 8 personnes sur 10 sont déjà grands-parents en France ?

Pour ces personnes, pouvoir échanger avec leurs proches arrive souvent en tête de leurs attentes.

Les attentes des grands-parents connectés

Audrey a réfléchi aux solutions pour créer ou consolider les liens entre les membres d’une même famille, et notamment entre les plus âgés et les plus jeunes, surtout lorsqu’ils sont éloignés géographiquement.
La connectivité n’étant plus un problème pour nombre de grands-parents qui maîtrisent surf sur la toile et pianotage sur les applications de leurs téléphones, il était temps de leur proposer une passerelle vers leurs petits-enfants, nés dans la marmite du digital. Ces derniers qui possèdent d’ailleurs déjà leur propre smartphone ou tablette dès lors qu’ils atteignent 7-8 ans, pour plus de 30 % d’entre eux. (Les autres ne se censurant pas pour squatter ceux de leurs parents… suivez mon regard.)

Papoti-grands-parents-enfant

Papoti c’est donc une appli qui ouvre un espace privilégié, dans un environnement sécurisé, simple et facile. A la prise en main qui se fait en quelques minutes, Audrey a ajouté un design très joli et reposant, aspect non négligeable dans le plaisir d’utilisation. Donc une prise en main qui se fait en quelques minutes pour rejoindre les enfants dans un de leur domaines de prédilection 😉

Pour déployer la passerelle PAPOTI…

… rien de plus simple !

. vous ouvrez un compte famille, soit « grands-parents » soit « enfants » puis créez les profils de chacun à l’aide des instructions très claires

. vous recherchez le compte famille avec lequel vous souhaitez créer le lien, soit en entrant son adresse mail, soit par son nom de team (un mail est envoyé pour validation)

. le duo créé, vous entrez dans votre espace privé dans lequel vous pourrez

==> papoter dans le tchat et vous envoyer des photos

==> partager des confidences sur diverses thématiques : école, travail, cuisine, famille, héros..)

==> jouer à des jeux tels le memory. Si vous êtes connectés en même temps que l’enfant, vous faites partie commune, dans le cas contraire, vous jouez en mode défi et comparerez vos scores à l’issu

==> et bientôt imprimer vos échanges dans un carnet personnalisé, rien de mieux pour garder ces doux moments en souvenirs, « pour plus tard ».

interfaces-Papoti

Une interface claire

interfaces-suite-Papoti

Diverses possibilités d’échanges

 

 

 

Lancée en septembre 2016, Papoti remporte un vif succès auprès des familles et pense déjà à l’extension de ses propositions (+ de jeux, + de possibilités).

Vous pouvez visionner la présentation de l’appli, par Audrey Guilleux, sur la chaîne YouTube de Top-Topic

Pour en savoir plus :
 www.papoti.fr

logo Papoti


FAMILEO, réseau familial tous âges !

Famileo Logo Bleu

 FAMILEO, l’initiative de lien social récompensée

Ils viennent de remporter le Concours National de La France s’Engage dont le trophée leur a été remis le 15 janvier 2017 par François Hollande : les concepteurs de FAMILEO peuvent se targuer d’être à l’origine d’un nouveau réseau indispensable, riche de sens pour recréer du lien familial autour d’un proche, isolé par un manque d’équipement numérique.

Une gazette papier

Tanguy, Armel et Thomas, trois trentenaires Malouins, ont eu cette idée merveilleuse  d’une Gazette papier comblant la fracture numérique qui peut s’installer entre nos parents ou grands-parents et le reste de la famille.

En effet, qui n’a jamais échangé des photos et news par réseau social ou mail avec sa fratrie ou ses cousins,  en se disant « ah dommage que Mamie n’ait pas de PC, ah dommage que Papi soit toujours réfractaire au smartphone. Bon je lui imprimerai plus tard ces photos ». Au mieux les clichés sont effectivement imprimés 3 mois plus tard, éparpillés. Au pire on les montre à nos seniors sur notre smartphone ou tablette, mais on repart avec.
Et en règle générale,  Papi et Mamie ratent une bonne partie des premiers pas de nos bambins, rentrées en maternelle, voyages, nouvelle maison, scènes de vacances, etc.

Avec l’application FAMILEO, disponible sur Ios et Android, réseau 100 % privé et sécurisé, chaque membre de la famille peut envoyer des messages et des photos sur un mur à l’attention de ses grands-parents.

famileo-details-1


A un rythme hebdomadaire, bimensuel ou mensuel, FAMILEO édite tous les messages de la famille sur une même Gazette papier expédiée par la Poste au domicile du bénéficiaire, qui consulte les nouvelles familiales sur un support qu’il apprécie : le papier. 

Toute la famille étant rassemblée sur le « mur », chaque membre peut décider d’envoyer son message uniquement à ses grands-parents ou de le rendre visible à toute la famille…. Bénéfice secondaire, la dynamique familiale est donc re-boostée, les contacts entre cousins, oncles, tantes, etc sont beaucoup plus réguliers.  

 

exemple-gazette-famileo

 

 Facilité avant tout

Pour embarquer vos proches dans ce beau concept, rien de plus simple !

. vous créez un compte sur le site de FAMILEO et souscrivez à l’abonnement correspondant au rythme d’envoi pour lequel vous avez opté. Un code familial vous est délivré.

. Vous continuez à utiliser le web et / ou télécharger l’application via AppStore ou Google Play

. vous diffusez le code au sein de votre famille afin que d’autres membres vous rejoignent en créant leurs profils

. vous pouvez alors tous écrirfamileo-details-3e des messages et consulter ceux que les autres ont envoyés

 

. FAMILEO édite tous les messages sur une Gazette papier et l’envoie au domicile du destinataire, qui l’attend de pied ferme, trop heureux d’avoir dans sa boîte aux lettres des nouvelles illustrées et imprimées de tout son petit monde.gazette-famileo

C’est simple et d’un coût tout à fait raisonnable : entre 4,99€ et 17,90€ / mois suivant la périodicité d’envoi des Gazettes choisie.

L’impact émotionnel de FAMILEO

La Gazette permet donc de remettre nos seniors dans la boucle des échanges d’informations, bonnes nouvelles,  clins d’œil propres à chaque famille. Nos aînés sont touchés que les générations plus jeunes se mettent ainsi à leur portée, et en profitent en retour pour commenter et remercier par les moyens qui leur sont plus faciles, comme la lettre ou le téléphone ! Les liens se densifient et s’enrichissent.

C’est aussi un excellent réseau pour les familles dont certains membres ou groupes sont éloignés à l’étranger et qui peuvent culpabiliser de ne voir les aînés que trop peu.

En Résidence Services ou Maison de retraite aussi

gazette-grand-public

 

 

FAMILEO a été lancé d’abord auprès des Ehpad avant d’être proposée à l’envoi à domicile.
Dans ce cas, de sont ces derniers qui prennent les abonnements pour leurs résidents et impriment les Gazettes. Un mode interactif permet aux responsables de ces lieux d’hébergement d’informer les familles sur la vie collective en son sein ! Animations, événements…

Les retours extrêmement positifs de tous les professionnels œuvrant dans ces maisons prouvent à quel point FAMILEO est un concept qui fait du bien, vraiment.

Je ne rentre pas dans les détails de cette diffusion en établissements, Top-Topic s’attachant aux particuliers, mais vous pouvez retrouver toutes les informations relatives à ce volet sur le site.

 

famileo

La page Facebook de FAMILEO 

Retrouvez la vidéo de FAMILEO sur la chaîne YouTube de Top-Topic

FAMILEO – tél : 02 99 19 29 56  / 7 Allée Métis 35400 Saint-Malo
contact@famileo.com

Avec Maman, d’Alban Orsini

 

Comment qualifier Avec Maman d’Alban Orsini ? Roman, échange épistolaire 2.0, livre d’humour, recueil de fiction ? En tout cas OVNI, Ouvrage Vraiment Novateur et Irrésistible. A l’origine créé en 2014 sur Tumblr, avec un « échange » distillé chaque jour aux internautes, relayé par Facebook, Avec Maman n’est pas une nouveauté. Mais ça n’empêche pas d’en parler ! avec-maman-top-topic

 Un style particulier

 Avec Maman, ce sont les échanges par sms entre une mère et son fils unique que l’on imagine trentenaire, parti vivre sa vie dans une autre ville.  C’est très, très drôle, on éclate de rire à chaque page, pour glisser en fin d’histoire vers l’émotion. Mais chut ne dévoilons rien des dernières pages.
Oui je parle d’histoire car malgré le format style capture d’écran et la concision des sms, les personnages évoluent et c’est là où réside tout le talent d’Alban Orsini. Cet auteur maîtrise acuité et pertinence, au service de l’humour et de la tendresse.  Et même s’il y a donc une trame, chaque page peut être lue et appréciée indépendamment des autres. 

http://top-topic.com/avec-maman-dalban-orsini
http://top-topic.com/avec-maman-dalban-orsiniLa maman qui fait des « buses », (running gag dû à l’écriture intuitive), se débrouille comme elle peut dans l’apprentissage des sms, le fiston la coache…
Mais leurs échanges dépassent les aspects techniques et commentent aussi leurs vies amoureuses respectives, le chat laissé en pension chez la mère, la grand-mère sous cannabis, Céline Dion (!), le mystérieux Grapfenstrüc,  la santé de la maman… Au travers de leurs textos tour à tour tendres, taquins, agacés, surréalistes, le lecteur avance dans l’intimité de ces deux protagonistes. Et même si elle est un peu envahissante, qu’il ne se gêne pas pour lui laisser son chat et tenter régulièrement d’avoir un petit chèque… ces deux là s’adorent !

 

Broché ou poche ?

Avec Maman est édité en format broché (Chiflet et Cie) ou poche (408 pages  – Pocket),  à glisser dans le sac à main ou de voyage, pour 2/3 heures d’éclats de rire. Idéal aussi en livre de chevet pour s’endormir sur quelques bons échanges. 

Et à 5 € l’exemplaire en version poche, je vous conseille de suivre mon exemple : en acheter plusieurs et en avoir toujours un sous la main à offrir en petit cadeau. Succès garanti. 

 

 

http://top-topic.com/avec-maman-dalban-orsini

A propos de Diane, la petite amie du fils ! Ambiance…

 

 

 

L’auteur 

http://top-topic.com/avec-maman-dalban-orsini

Alban Orsini, à l’origine consultant scientifique, est critique de théâtre et collabore à des revues culturelles. Il est aussi l’auteur de Merci pour ce diabète, journal scientifique et humoristique d’un diabétique (Hugo&Cie)

 

La page Facebook d’Avec Maman et Merci pour ce Diabète

 

 

 

 

 

 

Un reportage à propos de « Avec Maman » sur M6 !

En vente broché (9€) ou  poche (5€) sur Amazon entre autres.

 

avec-maman-top-topic

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

Vivadia, la market-place des Seniors

VIVADIA

Galerie marchande pour seniors, à portée de clic

 

Ne vous est-il jamais arrivé d’errer sur internet pour trouver l’article de confort, d’audition, de santé, de kiné ou autre destiné à aider votre ou vos senior(s) ? Moi si, et je vous assure que dans ces cas là, j’ai l’impression d’être lancée dans la jungle, sans boussole, tournant en rond et faisant des kilomètres inutiles. « Mais ça c’était avant », comme dirait l’autre.  Car depuis quelque temps, je vais sur Vivadia, dont j’ai rencontré le co-fondateur, Mouhssine Jeroundi au dernier Salon des Seniors. Monsieur Jeroundi est diplômé en Master d’intelligence économique et en management de la connaissance, et ça sent dans la conception de Vivadia, énorme market-place,  qui a nécessité 5 ans de recherche et développement.

En surfant sur ce site, c’est comme si vous entriez dans une galerie marchande dédiée à nos aînés, abritant plus de 20 000 références d’une centaine de marques, et construite pour vous faciliter la vie.

Pour pousser l’image de la galerie marchande, tous les produits proposés seraient répartis par étages ou zones  :

. l’autonomie  vivadia-boutiques-logos

. l’audition

. l’optique

. le confort

. le médical

. la kiné

. la santé

 

 

 

Ce sont les 7 sites marchands de Vivadia, (Vivadia Médical, Vivadia Autonomie, Vivadia Audition, etc) regroupés sur la même plateforme, auxquels s’ajoutent 28 sites en co-branding, comme ceux de Doro, Geemarc, Invacare, Patterson, Dupont… Pas de panique tout est bien indiqué dès la page d’accueil !

 

Les plus de Vivadia :

. le plan de site facilite la navigation et rend le processus de recherche très facile.

. la quasi-totalité des produits est fabriquée en France pour être sûr de leur qualité. Le reste provient de 4 à 5 fournisseurs anglais ou allemands.

. les articles sont de qualité, et les descriptions et caractéristiques techniques claires et complètes. Les internautes peuvent laisser un avis après achat, bien pratique pour se forger une opinion avant son propre achat description judas vivadia

 

. le service client est disponible en semaine aux heures de bureau, ou sinon par mail.

. les livraisons se font partout en France et à l’international (GLS)

. le client bénéficie de 30 jours pour changer d’avis

Le slogan de Vivadia est « J’aime la vie », et moi je dis que des sites aussi complets et fluides, je les aime aussi.

http://www.vivadia.com/

Facebook de Vivadia
06560 Valbonne Sophia Antipolis France

Tel : +33 (0)4 92 95 18 36

en-tête-vivadia


 

Retour chez ma Mère

RETOUR CHEZ MA MERE

Réalisation : Eric Lavaine
Scénario, adaptation et dialogues : Hector Cabello Reyes

Affiche film Retour chez ma mèrePitch du film

Suite à une déroute financière, Stéphanie (40 ans)  interprétée par Alexandra Lamy, est contrainte de retourner vivre chez sa mère, Jacqueline, jouée par Josiane Balasko. Chacune va devoir s’adapter pour supporter cette nouvelle vie à deux. A Stéphanie les joies de parties de Scrabble, appartement surchauffé, et Francis Cabrel* en boucle. A la maman de finauder pour maintenir secrète une liaison dont elle ne souhaite pas parler à ses enfants.

 

 

Et ses enfants ce sont aussi Carole (Mathilde Seigner) et Nicolas (Philippe Lefebvre) qui ne voient pas d’un bon œil le retour de la petite chouchoute chez leur maman.

Seigner-Lamy-Lefebvre

M Seigner, – A Lamy – Ph Lefebvre

 

 

Génération Boomerang

Eric Lavaine

A Lamy – E Lavaine – P Bosso

L’idée de Retour chez ma Mère est venue au réalisateur Eric Lavaine, dont on apprécie l’art de traiter de sujets de fond sur un air de comédie (Barbecue, Incognito, Poltergay…),  en voyant des reportages sur la génération Boomerang. « Sous cette consonance plutôt fun se cache un drame » constate-t-il.  « On connaissait la génération Tanguy, celle qui reste tranquillement chez Papa et Maman, il y a désormais la génération Boomerang, celle qui contrainte et forcée, revient s’installer chez les parents. Ce phénomène qui était surtout l’apanage des pays du Sud de l’Europe toucherait 410 000 Français adultes, généralement suite à des difficultés matérielles ou sentimentales. Ce n’est pas par choix que l’on regagne le cocon familial ! »

La comédie et l’émotion

Faire rire à partir d’une situation difficile pour le personnage principal n’était pas gagné d’avance. Mais pour Eric Lavaine, « le drame génère souvent de la comédie. Et le rire est une façon formidable de communiquer des sensations et des idées. Ce qui est compliqué c’est que le rire peut casser l’émotion. Dans Retour chez ma Mère il a fallu doser pour laisser la place au désarroi de Stéphanie ».

Dans Retour chez ma Mère, l’émotion vient aussi des enjeux corollaires :

. l’obligation pour Stéphanie de confier son fils à son ex-mari

repas retour chez ma mère

Repas de famille, que d’enjeux !

. l’histoire d’amour de la maman,  parler de la sexualité des seniors est souvent tabou
. le mal-être de Carole, surnommée « Caca » qu’elle évacue par une attitude dure et brutale avec tous, notamment son mari (interprété par Jérôme Commandeur)
. et plus généralement de l’ambiguïté de toute famille, siège de règlements de compte, non-dits et conflits..

La belle équipe !

Amatrice de comédies françaises je suis ravie du casting. Bien sûr il y a Lamy, Balasko et Seigner, du velours, mais leur adjoindre Cécile Rebboah (l’amie de Stéphanie), Jérôme Commandeur et Philippe Lefebvre, c’est vraiment me faire plaisir 😉

cécile rebboah

Cécile Rebboah, à quand un grand rôle ?

Cécile Rebboah, qui tourne beaucoup pour la télévision (perso je l’ai découverte dans la série Avocats et Associés, retrouvée avec plaisir au long cours dans Fais Pas Ci Fais pas Ca, et dans de nombreuses autres prestations tant au cinéma que sur le dit petit écran) est une actrice qu’il me tarde de voir enfin dans un premier rôle à sa mesure.

Je voue à Jérôme Commandeur, toujours parfait, une tendresse particulière : que de fous rires dans le métro, casque sur les oreilles, à écouter en Podcast ses chroniques issues de Faites Entrer l’Invité d’Europe 1. Ah l’inénarrable Dominique Baisse ton dard !

En enfin, le très sympathique Philippe Lefebvre aux multiples talents :  Producteur, scénariste  (Ne le Dis à Personne, avec Guillaume Canet), Réalisateur (Le Siffleur au cinéma, des épisodes de Fais Pas Ci – Fais Pas Ca Saison 8, et Saison 9 à venir), et acteur multifacettes et multi-rôles autant pour la télévision que le cinéma.

A ce trio de choc se joint Didier Flamand, dans le rôle du vieil – aux 2 sens du terme – amant de Jacqueline.

 

CONCOURS !

A l’occasion de la sortie nationale de RETOUR CHEZ MA MERE mercredi 1er Juin, Pathé et Top-Topic sont heureux d’en offrir 5×2 places, par tirage au sort, du dimanche 29 mai à samedi 4 juin 19 h.

Pour cela il vous suffit de liker LA PAGE Facebook de Top-Topic, et inscrire un commentaire sous l’affiche de Retour chez ma Mère.

Alors, à vos claviers et à vos écrans d’ordis et de ciné.

(*Francis Cabrel que Top-Topic adore par ailleurs !)


 

La spiruline

Une alternative aux comprimés de fer, la spiruline

Ce billet part dans la section « nos seniors » mais aurait très bien pu se situer de façon plus généraliste, tant la spiruline concerne le bien-être de tous.

Au Salon des Seniors, je découvre le stand de la Spiruline de Beauce  et m’arrête, intriguée par l’origine « de Beauce ». Pour moi la spiruline « poussait » en pleine mer, car c’est une algue.

Point point que nenni, c’est effectivement une algue, et plus précisément une micro-algue bleue, et si elle vit plutôt en eau légèrement salée, il faut que cette dernière soit très chaude (30 à 40 °C) et alcaline. Exit mers et océans.

bassin culture spiruline

A la ferme Aquacole Spiform – Saint-Cannat (13) Coordonnées en fin de billet

On la trouve alors dans les lacs de la ceinture tropicale, et pour faire face à la demande mondiale croissante depuis quelques années, dans des « fermes à spiruline », donc pourquoi pas en Beauce.

 

Cette forte poussée du marché vient moins du succès des compléments alimentaires dans nos civilisations occidentales que de l’urgence mondiale à trouver une alternative à l’élevage bovin intensif,  et à pallier les carences dues à la malnutrition dans de nombreux pays.

Le steak de la mer, mauvaise appellation pour vraie efficacité.
Bien que la spiruline ne se trouve pas en milieu marin, elle est ainsi dénommée dans l’imagerie collective. C’est une « algue riche ».

Riche par son taux exceptionnel en protéines :  de 60 à 70 %, contre 35 % pour le soja, par exemple.  Riche dans la qualité de ces mêmes protéines, dont la phycocyanine, qui joue un rôle majeur dans la fabrication des globules blancs et rouges. A noter que  la phycocyanine  est par ailleurs très intéressante par son activité anti-oxydante, et riche aussi par la présence de 8 acides aminés essentiels que l’on trouve ensemble, sinon,  seulement dans des produits d’origine animale. D’où  l’intérêt de prendre de la spiruline en cas d’alimentation végétarienne ou végétalienne.

 

spiruline-vracL’aliment le plus riche en fer… et autres qualités :
La spiruline est l’aliment le plus riche en fer : 12 fois plus que les lentilles et 40 fois plus que les épinards. Et toc.  Son taux de magnésium est plus élevé que celui du germe de blé pourtant top record, et elle contient autant de calcium que le lait de vache et 20 fois plus de bêta-carotène que la carotte. Pas de vitamines C et D, et très peu de K. Elle se rattrape avec la vitamine B12, indispensable pour lutter contre l’anémie, à l’instar du fer et de la phycocyanine.

Elle n’est pas en reste sur les minéraux et oligo-éléments : aux calcium, magnésium et  déjà cités, zinc, phosphore, cuivre, sodium, potassium, manganèse, chrome et sélénium répondent présent.

Un autre intérêt de la spiruline est son action détoxinante, par ses nutriments essentiels. Elle favorise l’évacuation rapide de la dioxine de carbone et de l’acide lactique. Avis aux crampeux / sportifs !

Pour la petite histoire : ma maman traversant régulièrement des périodes d’anémie, je lui rapporte un sachet de spiruline  du Salon des Seniors, tout fière d’avoir peut-être trouvé de quoi remplacer les comprimés de fer prescrits par le médecin, aux effets secondaires si indésirables et courants : nausées et diarrhées.

Banco : elle connaissait, avait déjà fait des cures il y a longtemps, puis avait oublié (86 ans). Du coup, elle s’y est remise – il y a à peine 3 semaines – et les résultats escomptés sont déjà là : moins de fatigue et ré oxygénation du sang concrétisés par l’arrêt des essoufflements au moindre effort et un teint livide redevenu normal.

De ce que j’ai appris en me documentant en vue de ce billet, la spiruline serait aussi reconnue pour ses actions :

. antibactérienne
. antivirale
. anti cholestérol

En cela, je ne peux témoigner.

Il est en tout cas certain que la spiruline est à essayer en cas d’anémiecarences alimentaires (régimes minceurs, régimes végétariens et végétaliens),  fatigue, convalescence,  baisse immunitaire,  pour faire le plein de vitalité, accroître son endurance et pallier aux déficits dus aux grossesses, ménopause, vieillesse, périodes de stress, etc.

 La spiruline dans tous ses états
Notre précieuse petite micro-algue bleue est commercialisée en poudre, brindilles, filaments, paillettes, micro-granules, comprimés, gélules… Boutique-Spiruline-de-Beauce

Quelle que soit la forme que vous choisirez, à ingérer tel quel, diluée dans un jus de fruit / laitage, ou saupoudrée sur des pâtes, riz, fromages ou toasts chauds, veillez à commencer votre cure par de faibles doses – 1 gr par jour pendant 7 jours – afin d’éviter troubles gastro-intestinaux et maux de tête. La dose de croisière est de 4 gr, sachant que certains sportifs vont jusqu’à 10.

Le goût ?
Ben d’algue, forcément. Mais franchement, ce n’est pas si prononcé que cela. Petite astuce : un jus de pomme neutralise la « saveur marine ».

spiruline-domaine-de-chezelles

Domaine de Chezelles

Où la trouver ?
Je vous ai parlé de la Spiruline de Beauce, je peux aussi vous orienter vers le Domaine Apicole de Chezelles, fournisseur historique de maman pour beaucoup d’autres produits, tous franchement excellents et efficaces. Chez ce fournisseur, la spiruline – proposée en comprimés – est enrichie en fer et en gelée royale.

Vous avez aussi Spiform, qui propose de la spiruline en paillettes et en comprimés sur sa e-boutique, conseillée par de nombreux sportifs. Info@spiform.fr et 06 16 55 23 83 pour tout conseil.

Sinon, vous trouverez de la spiruline dans tout magasin de naturopathie sérieux. La plus répandue est la spirulina platentis (Arthrospira platentis en latin).

Je ne rentre pas dans les détails de moyennes de prix en fonction de la présentation et du grammage, mais sachez qu’en général une cure de 1 mois revient à 50 € environ. Un budget, je vous l’accorde, mais au regard d’un 100 % bienfaits, ça reste à challenger avec une xème petite robe.

Et au fait, pourquoi spiruline ? Tout simplement par sa forme de spirale avant transformation, mais vous l’aviez deviné !

Spiruline car spirale


 

Les Talents d’Alphonse

LES TALENTS d’ALPHONSE, ou le nouveau lien social

Vous êtes en demande d’apprentissage rapide d’une compétence particulière, telle que réussir la blanquette ou dompter enfin votre machine à coudre ? Réparer votre moto ou développer des photos en chambre noire ? Créer des meubles design ou à l’inverse restaurer du mobilier ancien ?

Dans ce cas vous êtes un « Curieux », eh oui !

Vous êtes retraité(e), avez des compétences et savoir-faire à transmettre ?

Alors vous êtes un Alphonse, une Alphonsine qui s’ignore.

Et Thibault Bastin et Barthélémy Gas, co-fondateur de la plateforme « LES TALENTS D’ALPHONSE » sont là pour vous mettre en relation.

tda2

Le principe

Après avoir pris connaissance des compétences déclarées par un Alphonse sur leur site, les deux jeunes créateurs du site www.lestalentsdalphonse.com vont rencontrer ce dernier, s’assurer de son expertise, évaluer son aptitude à expliquer et transmettre ses savoirs, puis publier son profil sur la plateforme, avec les compétences associées. Quand un « Curieux » visite le site à la recherche d’une compétence particulière, il  est mis en relation avec l’Alphonse adéquat le plus proche.les-tda

Le coût

Le moment d’échange partagé ensuite par les deux protagonistes est tarifé à 15€ / heure, quel que soit le savoir-faire.   A cette somme que touche l’Alphonse, s’ajoutent 2,70 € pour couvrir les frais de fonctionnement.

Tout le monde est gagnant : les Alphonse sont valorisés et gagnent un revenu complémentaire, les Curieux profitent du coup de main d’une personne expérimentée à moindre coût et chacun tisse des liens sociaux nouveaux.

Actuellement, LES TALENTS D’ALPHONSE couvrent les domaines suivants : couture, tricot, bricolage, rénovation d’intérieur, mécanique auto et moto, photographie, cuisine et jardinage.

Mais il n’est pas exclu d’étendre cette plateforme collaborative à d’autres compétences.

tda

 

La société de Thibault et Barthélémy a été sélectionnée parmi 215 projets pour travailleur au SenseCube, l’un des plus gros incubateurs d’entrepreneuriat social. Ils ont aussi remporté le concours « La Riposte » organisé Viadeo et le réseau Animafac.

Leurs projets d’extension des Talents d’Alphonse sont nombreux, notamment vers des sociétés privées telles que les grandes surfaces de bricolage, mais aussi vers les institutions publiques comme Pôle Emploi.

EN SAVOIR PLUS ?

http://www.lestalentsdalphonse.com/

Facebook

@TalentsAlphonse, pour le petit oiseau bleu.


 

« Merci », de Delphine de Vigan

Un immense merci à Delphine pour son amitié indéfectible et sa disponibilité.  

Delphine de Vigan est une des auteures françaises les plus lues. Ses romans dont « Jours sans Faim »,  « No et Moi », « Les Heures Souterraines », « Rien de s’oppose à la nuit », « D’après une histoire vraie » sont réimprimés régulièrement, traduits en de nombreuses langues, et pour certains adaptés au théâtre ou au cinéma.

Photo D de Vigan

Delphine de Vigan.© Nemo Perier Stefanovitch-2

 

 

Plusieurs prix littéraires ont déjà couronné son talent : le Prix Renaudot 2015, le Goncourt des Lycéens 2015, le Prix des Lectrices de Elle, le Prix du Roman Fnac, le Prix France Télévision, le Prix des Libraires, le Prix du Rotary…

 

 

 

Pour ouvrir l’onglet Nos Seniors de Top-Topic, je tenais absolument à publier ce texte de Delphine de Vigan, entendu sur scène il y a quelques années et qui depuis ne m’a plus lâchée. En présence de certaines personnes âgées, si la patience me quitte, je fais appel aux souvenirs que j’ai de « Merci », à la sagesse de Michcka, à la douceur de Marie, et je reprends des forces par l’humour et la tendresse.

En voici des passages.

MERCI

De Delphine de Vigan, tiré de « La Vie Modes d’emploi » (collectif pour le Paris des Femmes – 2013)

Chambre d’une maison de retraite. Marie (28/30 ans), frappe à la porte, puis entre dans la chambre. Michcka (femme âgée) qui somnolait assise dans un fauteuil, se tourne vers elle.

Michcka : C’est toi ?

Marie (qui l’embrasse) : Oui, Michk, c’est moi. Comment ça va ?

Michcka : Oh ça va, ça va…. Je ne savais pas que tu venais… J’avais marqué demain, mais je ne sais pas pourquoi, je n’étais pas si… s… sérieuse…

Marie : Tu n’étais pas sûre ? C’est normal, je t’avais dit jeudi ou vendredi. Tu n’es pas trop fatiguée ?

Michcka : Non, ça va. De ce côité là… c’est pas le dilemme.

Marie :  De quel côté ça ne va pas, alors ?

Michcka : C’est les mots, les mots m’échoppent (une longue hésitation) m’écharpent…. (elle soupire) tu vois…

Marie (compatissante) : Je sais, Michcka. Mais bon, il t’en reste pas mal en stock, et puis comme ça, tu en inventes de nouveaux. L’orthophoniste est venu te voir ?

Michcka : Oui, oui. Mais c’est… ce n’est pas ça… Les exercices c’est diffus… c’est diff… c’est difficile. Tu veux voir ? (elle lui montre un papier)

Marie (qui jette un œil à la feuille) : Tu dois deviner les contraires ?

Michcka : Non, les synorimes…

(..)

(A propos de l’atelier mémoire)

Michcka : J’aime pas. Il y en a une qui répond à tout, comme ça, du… tic au tic… pas une seconde d’hésitation…. A brûle pourpont, elle dit la bonne réponse. Elle connaît tous les mots possibles et imaginaux, elle fait la fière, tu vois, ça me tagace.  En plus elle pourrait s’habiller, et ben, non, même pas, elle passe sa vie dans une robe des champs comme si c’était du plus grand choc, tu vois…

(…)

Marie annonce à Michcka qu’elle attend un bébé et lui fait part de ses doutes quant à sa capacité à élever un enfant 

Michcka (qui parle beaucoup plus vite tout d’un coup, entre émotion et colère) : Tu sais moi, j’en voulais pas, des enfants. Pas une miette. Même de loin, sans façon. Si vous n’aviez pas habité au dessus,  je serais restée comme ça. Je n’étais qu’une bassine…. une voisine, bien tranquille dans son coin. Quand vous êtes venues, toutes les deux, la première fois, tu te souviens, quand tu as sonné à la porte…. Ben moi aussi, je peux te dire, j’ai eu la frouille. Et puis vous êtes revenues une deuxième fois, toutes les deux flanchées sur le paillisson, et les yeux de ta sœur, ses grands yeux qui m’empiraient, alors je vous ai prises chez moi. Et puis ensuite, à chaque fois, vous reveniez, alors moi je vous ai cueillies, toutes les deux, des après-midi entières, et puis j’ai acheté des fleutres, et des feuilles de couleur, des ciseaux, et puis les bêstimaux du zoo, tu te souviens, les petits zèbres en plastique, et puis la pâte à modeler qui ne dessouche pas, et puis les Daninos au chocolat, qu’on mettait dans le f….frozer… (un temps) tous les soirs, ou presque vous êtes revenues. C’est exactement comme ça que ça s’est passé : deux toutes petites filles incongr… inconnues, qui sonnaient chez moi tous les soirs. Et puis ensuite vous êtes restées dormir, quand… quand ça n’allait plus du tout, avec ces cris tout la nuit, et puis après il y a eu, enfin, bon… ce n’est pas ça le plus important, il ne faut pas que je m’échange tout… je veux te dire une seule chose et après, tu prendras ta solution : c’est ça qui compte, je veux dire qui compte plus que tout.

Marie : C’est quoi ?

Michcka : Ecoute, pour la première fois de ma vie, j’ai commencé à m’appliquer de quelqu’un d’autre, je veux dire de quelqu’un d’autre que moi. C’est ça qui change tout, tu sais, Marie, dans une vie. C’est d’avoir peur pour quelqu’un d’autre, quelqu’un d’autre que soi. C’est une grande chance que tu as.

Marie  (émue) : Tu vois que tu as des mots.

Michcka  (flattée) : Ah oui, c’est vrai… En cas d’émergence.

Marie : Tu veux que j’aille te chercher un petit thé au distributeur ?

Michcka : Ah oui, ça je veux bien. Au cidre s’il te plaît.

Marie : Au citron ?

Michcka : C’est ça.

La Vie Modes d’Emploi (Amazon – 12 €) Collectif d’auteurs (l’Avant-Scène Théâtre). Je pense qu’il est aussi disponible auprès des libraires, sur commande. 

En écho à ce texte, je vous propose de lire l’interview de Véronique Gallo qui parle de son livre « Tout ce Silence« , dont le sujet est sa grand-mère paternelle.