Ranger !

Je range donc je suis… bien !

Le printemps est là, et la nature est ainsi que faite que chez beaucoup cela provoque…
des allergies ? Oui.
une remontée du moral ? Oui.
des envies de terrasses ? Oui.
la remise au sport ? Oui.

Mais aussi, et là on touche à une forme de « sport » : de gros besoins de rangements
. besoins imposés,  l’appartement glisse vers l’option bordél.. bip !,
. besoins nécessaires,  inversion dans les placards des affaires hiver / été
. ou besoin physiologique,  je range donc je suis… bien / serein / en phase avec le      renouveau. 

Si si c’est possible !
« Ranger » de Virginie Tempelman. Dessin d’Isabelle Stell – ©Massin

Mais que l’on soit motivé ou pas, une aide extérieure est toujours bienvenue. Alors à défaut de compter sur ses conjoint et enfants (pardon ma fille, je t’exclue de cette perfidie, tu es la reine du rangement), ou de faire appel à une merveilleuse coach telle Marion Lefebvre du site jemorganease, on peut trouver son énergie et surtout de la méthodologie dans certains ouvrages de vie pratique.

Deux styles de « guides »

C’est ainsi qu’un jour j’ai acheté un des livres de la prêtresse du rangement, Marie Kondo. Il s’agissait de « La Magie du Rangement », que je n’ai jamais fini, trop « perché » à mon goût. Non je n’ai ni l’envie ni le temps de prêter reconnaissance aux objets, non je ne parle pas à mes jeans d’il y a 5  ans, oui j’aime jeter mais pas au même rythme qu’elle.

Certes j’y ai quand même glané quelques bonnes idées, notamment celle de présenter dans les tiroirs les vêtements en « boudin » plutôt qu’empilés, afin que ce ne soit pas toujours ceux du haut qui soient utilisés et pour éviter les faux plis.

le rangement « boudin » des polo de Pépito dans leur tiroir

 

Autre principe de Marie Kando que j’ai bien aimé : ne pas ranger par type de pièce mais par type d’objet. Par exemple vous vous attaquez un jour à tous les livres de la maison (des BD aux livres de recettes), un autre aux vêtements de toute la famille répartis dans toutes les pièces, et ainsi de suite. 

Mais j’ai trouvé le fond du livre trop rigoriste et la forme tristoune. 

 

Et  puis on m’a parlé de RANGER » de Virginie Tempelman. C’est clair, on ne parle plus de magie !

Néanmoins, le ton utilisé et les illustrations très fine mouche d’Isabelle Stell font le job pour nous donner à sourire et envisager le rangement avec bonne humeur.

« Ranger » de Virginie Tempelman. Dessin d’Isabelle Stell – ©Massin

« RANGER, petit précis très précis de l’organisation astucieuse », se découpe en 3 grandes parties : 

1 – Comprendre l’organisation et le rangement : Pourquoi ? Comment ?  Grands Principes

2 – Ranger concrètement : chaque pièce est envisagée

3 – Lexique par objet : de l’Aspirateur aux Vêtements d’enfants en passant par les sacs en tous genres, le vernis à ongle ou les photos, toutes nos sources de stress (je parle sous mon propre contrôle),  Virginie Templeman donne des pistes de rangement pratiques et futés. Ce lexique donne aussi la part belle aux objets et lieux dédiés au rangement : séparateurs de tiroirs, housses…

Un livre pratique, ludique, et plein d’astuces

Les maquette et mise en page , fluides et aérées, sont égayées des illustrations d’Isabelle Stell, dessinatrice de talent, et de nombreux petits pavés de couleur « Mon astuce », de Virginie Tempelman.

« Ranger » de Virginie Tempelman. Dessin d’Isabelle Stell – ©Massin

 

Si certaines astuces me semblent évidentes elles ne le sont pas forcément pour d’autres, et vice-versa.
J’avoue, je n’ai jamais pensé à prendre de préférence des meubles sur roulettes pour les salles de bains, mais maintenant cela me semble Ze solution pour éradiquer chaque semaine cheveux et autres poussière qui se glissent très vite sous les meubles « sur petits pieds ».

Autre astuce : si vous n’arrivez pas à vous séparer d’une paire de chaussures, mettez la à la cave. Si au bout d’un an vous n’êtes pas revenue la chercher… vous pouvez en tirer vos conclusions.

 

 

 

 Qui est Virginie Templeman ?

« Ranger » de                 V. Tempelman. Dessin d’I.Stell – ©Massin

Virginie, à peu près 40 ans, ancienne attachée de presse, a longtemps vécu entre Londres et New-York où elle y a découvert une culture radicalement nouvelle du rangement et ainsi pu y développer ses méthodes d’organisation !
Mère de 3 enfants, son rôle de maman lui donne quotidiennement l’occasion de trouver des solutions infaillibles pour gagner en efficacité.

Et Isabelle Stell ?

« Ranger » de V. Tempelman. Dessin d’I.Stell – ©Massin

 

 

 

 

Isabelle est dessinatrice, architecte et maman d’un petit garçon de 6 ans. Elle a exercé son métier d’architecte à New York et Hambourg.
En 2014, elle crée le carnet de dessins blog ‘Those little things’ (www.isabellestell.com) et expose en 2016 ‘Ces petites choses’ pour la Mairie de Paris.
Ses projets à venir : des publications pour le retail et la préparation de nouveaux carnets de dessins. 

 

 

« RANGER » finit par une citation de Somerset Maugham sur laquelle je vous laisse méditer !

“ Dites-vous que si vous ne gardez que ce qu’il y a de meilleur au monde, vous êtes assurés de recevoir aussi ce qu’il y a de meilleur ” Somerset Maugham

« RANGER », de Virginie Tempelman, illustré par Isabelle Stell. Edition Massin -Collection 1000 Idées. Parution mars 2017. 
88 pages, broché. 12,90 €

En vente partout, dont Amazon et la Fnac.


 

Comments are closed.