La spiruline

Une alternative aux comprimés de fer, la spiruline

Ce billet part dans la section « nos seniors » mais aurait très bien pu se situer de façon plus généraliste, tant la spiruline concerne le bien-être de tous.

Au Salon des Seniors, je découvre le stand de la Spiruline de Beauce  et m’arrête, intriguée par l’origine « de Beauce ». Pour moi la spiruline « poussait » en pleine mer, car c’est une algue.

Point point que nenni, c’est effectivement une algue, et plus précisément une micro-algue bleue, et si elle vit plutôt en eau légèrement salée, il faut que cette dernière soit très chaude (30 à 40 °C) et alcaline. Exit mers et océans.

bassin culture spiruline

A la ferme Aquacole Spiform – Saint-Cannat (13) Coordonnées en fin de billet

On la trouve alors dans les lacs de la ceinture tropicale, et pour faire face à la demande mondiale croissante depuis quelques années, dans des « fermes à spiruline », donc pourquoi pas en Beauce.

 

Cette forte poussée du marché vient moins du succès des compléments alimentaires dans nos civilisations occidentales que de l’urgence mondiale à trouver une alternative à l’élevage bovin intensif,  et à pallier les carences dues à la malnutrition dans de nombreux pays.

Le steak de la mer, mauvaise appellation pour vraie efficacité.
Bien que la spiruline ne se trouve pas en milieu marin, elle est ainsi dénommée dans l’imagerie collective. C’est une « algue riche ».

Riche par son taux exceptionnel en protéines :  de 60 à 70 %, contre 35 % pour le soja, par exemple.  Riche dans la qualité de ces mêmes protéines, dont la phycocyanine, qui joue un rôle majeur dans la fabrication des globules blancs et rouges. A noter que  la phycocyanine  est par ailleurs très intéressante par son activité anti-oxydante, et riche aussi par la présence de 8 acides aminés essentiels que l’on trouve ensemble, sinon,  seulement dans des produits d’origine animale. D’où  l’intérêt de prendre de la spiruline en cas d’alimentation végétarienne ou végétalienne.

 

spiruline-vracL’aliment le plus riche en fer… et autres qualités :
La spiruline est l’aliment le plus riche en fer : 12 fois plus que les lentilles et 40 fois plus que les épinards. Et toc.  Son taux de magnésium est plus élevé que celui du germe de blé pourtant top record, et elle contient autant de calcium que le lait de vache et 20 fois plus de bêta-carotène que la carotte. Pas de vitamines C et D, et très peu de K. Elle se rattrape avec la vitamine B12, indispensable pour lutter contre l’anémie, à l’instar du fer et de la phycocyanine.

Elle n’est pas en reste sur les minéraux et oligo-éléments : aux calcium, magnésium et  déjà cités, zinc, phosphore, cuivre, sodium, potassium, manganèse, chrome et sélénium répondent présent.

Un autre intérêt de la spiruline est son action détoxinante, par ses nutriments essentiels. Elle favorise l’évacuation rapide de la dioxine de carbone et de l’acide lactique. Avis aux crampeux / sportifs !

Pour la petite histoire : ma maman traversant régulièrement des périodes d’anémie, je lui rapporte un sachet de spiruline  du Salon des Seniors, tout fière d’avoir peut-être trouvé de quoi remplacer les comprimés de fer prescrits par le médecin, aux effets secondaires si indésirables et courants : nausées et diarrhées.

Banco : elle connaissait, avait déjà fait des cures il y a longtemps, puis avait oublié (86 ans). Du coup, elle s’y est remise – il y a à peine 3 semaines – et les résultats escomptés sont déjà là : moins de fatigue et ré oxygénation du sang concrétisés par l’arrêt des essoufflements au moindre effort et un teint livide redevenu normal.

De ce que j’ai appris en me documentant en vue de ce billet, la spiruline serait aussi reconnue pour ses actions :

. antibactérienne
. antivirale
. anti cholestérol

En cela, je ne peux témoigner.

Il est en tout cas certain que la spiruline est à essayer en cas d’anémiecarences alimentaires (régimes minceurs, régimes végétariens et végétaliens),  fatigue, convalescence,  baisse immunitaire,  pour faire le plein de vitalité, accroître son endurance et pallier aux déficits dus aux grossesses, ménopause, vieillesse, périodes de stress, etc.

 La spiruline dans tous ses états
Notre précieuse petite micro-algue bleue est commercialisée en poudre, brindilles, filaments, paillettes, micro-granules, comprimés, gélules… Boutique-Spiruline-de-Beauce

Quelle que soit la forme que vous choisirez, à ingérer tel quel, diluée dans un jus de fruit / laitage, ou saupoudrée sur des pâtes, riz, fromages ou toasts chauds, veillez à commencer votre cure par de faibles doses – 1 gr par jour pendant 7 jours – afin d’éviter troubles gastro-intestinaux et maux de tête. La dose de croisière est de 4 gr, sachant que certains sportifs vont jusqu’à 10.

Le goût ?
Ben d’algue, forcément. Mais franchement, ce n’est pas si prononcé que cela. Petite astuce : un jus de pomme neutralise la « saveur marine ».

spiruline-domaine-de-chezelles

Domaine de Chezelles

Où la trouver ?
Je vous ai parlé de la Spiruline de Beauce, je peux aussi vous orienter vers le Domaine Apicole de Chezelles, fournisseur historique de maman pour beaucoup d’autres produits, tous franchement excellents et efficaces. Chez ce fournisseur, la spiruline – proposée en comprimés – est enrichie en fer et en gelée royale.

Vous avez aussi Spiform, qui propose de la spiruline en paillettes et en comprimés sur sa e-boutique, conseillée par de nombreux sportifs. Info@spiform.fr et 06 16 55 23 83 pour tout conseil.

Sinon, vous trouverez de la spiruline dans tout magasin de naturopathie sérieux. La plus répandue est la spirulina platentis (Arthrospira platentis en latin).

Je ne rentre pas dans les détails de moyennes de prix en fonction de la présentation et du grammage, mais sachez qu’en général une cure de 1 mois revient à 50 € environ. Un budget, je vous l’accorde, mais au regard d’un 100 % bienfaits, ça reste à challenger avec une xème petite robe.

Et au fait, pourquoi spiruline ? Tout simplement par sa forme de spirale avant transformation, mais vous l’aviez deviné !

Spiruline car spirale


 

Comments are closed.