Top-Topic emballé par Tip Tongue !

Tip Tongue, des romans jeunesse tip-top sur Top-Topic !

 

Non je ne vous propose pas un exercice de diction. Quoique. De diction étrangère un peu. Pourquoi ? Parce que la collection Tip Tongue des éditions Syros dont je vais vous parler, c’est un moyen astucieux pour immerger les enfants de 8 à 16 ans dans une langue étrangère.
Et en utilisant le terme « immerger », je prends la bonne image, car il s’agit de faire partir  les jeunes lecteurs du « tout en français » au début du roman, jusqu’à un dernier chapitre entièrement en allemand, anglais ou espagnol.

 

 

Selon le niveau de chaque roman, dès 8 ans,  10 ans,  12 ans, (à moduler plutôt en fonction des aptitudes de votre enfant), le héros ou l’héroïne parle un peu, très peu, ou pas du tout la langue étrangère. Et pour élucider l’histoire dans laquelle il est embarqué, il doit décrypter la langue des gens qui l’entourent.

 

🔰

. Au début du roman, la langue étrangère se trouve seulement dans les dialogues, puis elle entre petit à petit dans la narration.

. Le lecteur suit grâce aux nombreuses stratégies de compréhension mises en place par les personnages : synonymes, reformulations, références très connues

. Le dernier chapitre est à 100 % en anglais, ou allemand, ou espagnol

 

Un exemple, example, beispiel, ejamplo  ? 

Extrait de « Peter et le mystère du Headless Man » – auteur : Stéphanie Benson

« L’hôtesse de l’air fit signer un papier à Sally, sa tante, puis il se retrouva dans les bras de celle-ci. Il essaya de lui faire la bise comme en France, mais apparemment elle ne savait pas trop comment s’y prendre. Son oncle Bob lui tendit la main, comme à un homme, et ses cousines lui sourirent.
– Welcome to England, Peter, dit Bob pour lui souhaiter la bienvenue.
– Thank you, murmura Pierre, gêné.
Son oncle était un homme impressionnant, grand et bronzé, avec des yeux bleus et une dent en or.
– We’re very happy to have you, dit Sally en souriant, elle aussi.
– Thank you, répéta Pierre en se disant que son vocabulaire était un peu limité. »

et, plus loin dans l’histoire : 

« Stop trying to scare him, dit la mère des filles, et cette fois, comme elle avait déjà utilisé ce mot, Pierre osa demander du vocabulaire :
– What’s scare ?
Scare. You know, frighten brrr ! dit Alison en faisant une grimace horrible et en tendant les mains comme si elle voulait l’étrangler.  Like Scary Movie. You’re not scared of ghosts, are you ? »

D’un autre livre :

« Valentin et les Scottish Secret Agents » de Claudine Aubrun et Stéphanie Benson :

« – Valentin, do you know who Walter Scott is ? He’s a poet.
Puis, comme si Shona devinait que j’étais bien tenté d’aller faire un tour dehors, elle m’a demandé :
–  Do you want to go and see the Scott Monument now ?
Aller voir le monument maintenant ? J’en mourrais d’envie mais sans les adultes bien sûr ! Comment dire ça ? J’ai tenté :
– Not with Aunt Agnès ?
– You want us to go alone ? Okay, it’s two minutes away. I’ll just tell Mum. Follow me ! »

 

S’ouvrir à la langue, mais aussi à la culture du pays

En lisant les romans de la collection Tip Tongue, le lecteur découvre les modes de vie des habitants d’un autre pays, et enregistre des faits culturels, l’air de rien.
Par exemple, Hannah revient sur l’histoire des troubles entre la République d’Irlande et l’Irlande du Nord, tout en explorant le folklore irlandais à travers la figure mythologique du Leprechaun.
Alex nous entraîne sur les lieux emblématiques de New York,  revisite l’histoire de l’art et des artistes américains, et nous explique les règles du baseball.
Ou encore, Martin invite à la découverte du paysage et du patrimoine allemands  (Mittenwald, Heidelbert) et fait revivre Meister Floh, célèbre personnage d’un conte d’Hoffmann..

Le plus vraiment plus ! L’audio-book

Chaque titre Tip Tongue offre une version intégrale audio rechargeable. Un vrai bain de langue, belle occasion pour le lecteur d’entendre des accents très différents selon les pays, et de découvrir comment se prononce un mot en langue étrangère au moment où il le lit !

Extrait de « Lucas et la Chick Team » – auteur Maïté Bernard
 » – We’re going to have a drink, les informèrent Ben et Sarah. Do you guys want to come along ?
Lucas n’était pas peu fier d’avoir compris qu’ils étaient invités à prendre un verre. Certes, les mots étaient basiques, mais la prononciation si américaine avait donné quelque chose comme « Dyu guys wanna comalong ? »

Les versions audio se chargent gratuitement et très facilement depuis une page dédiée sur le site des Editions Syros.

 

Vu au Salon du Livre de Montreuil

J’ai découvert cette collection qui me semble géniale au dernier Salon du Livre et de la Presse Jeunesse de Montreuil. C’est en parcourant longuement différents exemplaires que j’ai eu un coup de cœur. Pépito et Pépette, mes loulous n’ont pas encore testé. Ils vont en découvrir des opus sous le sapin.  Mais je ne doute pas du bien fondé de mes cadeaux, qui ne peuvent que leur faire du bien pour améliorer leur anglais et allemand.

Et entre nous, vous verrez ci-dessous, le prix est très raisonnable (version audio incluse)

En pratique : 

Niveau introductif – dès le CE2 / CM1 / CM2 – 80 pages – 6 titres en anglais*
illustrations N/B de Julien Castanié – 6,40 €

Niveau découverte – dès le CM2 / 6ème / 5ème – 96 à 112 pages – 5 titres en anglais, 2 en allemand*
Illustrations N/B de Julien Castanié ou Pierre-Yves Cézard – 6,95 €

Niveau intermédiaire – dès la 5ème / 4ème / 3ème – 112 à 128 pages – 6 titres en anglais, 2 en allemand, 3 en espagnol*
Illustrations N/B de Julien Castanié ou Pierre-Yves Cézard ou Clément Rizzo – 6,95 €

Niveau seuil – dès la 3ème / 2de / 1ère – 160 à 176 pages – 3 titres en anglais*
Illustrations des couverture Anne-Lise Nalin – 6,95 €

*pour l’instant

en vente sur Amazon

FACEBOOK des éditions Syros


 

Comments are closed.