Top

Mon test d’un purificateur d’air Airfree+ Concours

Concours terminé : le gagnant est Christophe Le….g (Paris), prévenu par mail. 

Breaking news / 14 septembre 2018 : encore un purificateur d’air Airfree P40 à gagner ! Valeur 159€
Tirage au sort mercredi 26 septembre 2018 – 20h

Pour participer :

Modalités : Répondre à l’adresse mail indiqué en fin d’article à la question suivante => de combien de modèles est composée la gamme
Airfree P (attention, la gamme P essentiellement…) – Objet du mail : Airfree

Parmi les bonnes réponses, le nom d’une personne sera tiré au sort mercredi 26 octobre 2018 à 20h – Le gagnant sera prévenu par mail et son prénom et initiale de nom publiés sur Facebook

 ❤ Bonus : 💝
les abonnés à la page Facebook et/ou au compte Instagram de Top-Topic (@toptopicleblogparis) sont inscrits x 2 ou x 3 dans le tirage au sort. 🎁

Indice : vous trouverez facilement la réponse ci-dessous ou sur le site Lumino de l’Essentiel (cliquer ici) 

Savez-vous que l’air que nous respirons dans nos maisons ou appartements est plus pollué qu’à l’extérieur ?

Que ce soit en zone urbaine ou rurale, en appartement ou maison, en plaine ou altitude, dans du mobilier neuf ou ancien.
A moins de vivre dans une bulle aseptisée !

Les personnes allergiques ou asthmatiques s’en rendent vite compte par les symptômes qu’elles développent, mais les autres non.
Et se dirigent en toute naïveté vers des affections diverses, accidents cérébraux ou cardiopathies sans prendre de mesures préventives.

On peut distinguer trois grandes catégories de polluants dans nos intérieurs :

chimiques : les matériaux de construction, meubles, articles de décoration, produits d’entretien et de bricolage. Ils dégagent  des particules polluantes contenues dans les colles et divers matériaux dont le formaldéhyde (formol, cancérigène)…

physiques : amiante, particules en suspension venues de l’extérieur  (pollution du trafic routier par exemple) ou émises par la combustion du tabac, des bougies, encens,   et par la cuisson des aliments ou les activités de ménage

biologiques : moisissures, bactéries, virus, pollens, acariens, allergènes provenant d’animaux domestiques…

Les particules de ces polluants se logent dans nos poumons, notre peau et notre sang. Sympa…

 

Airfree


Ma problématique

Mon père, 96 ans, en maison de retraite, ex-grand fumeur, est fragile du côté respiratoire.
Sachant qu’en « collectivité », surtout para-médicale, les produits d’entretien aux particules volatiles nocives sont largement utilisés et l’aération bi-quotidienne (recommandée par l’Organisation Mondiale de la Santé) non respectée,  j’étais angoissée par la question.

Alors je me suis renseignée sur les purificateurs d’air pour particuliers et après une vaste étude de marché j’ai éliminé ceux proposant des filtres en papier ou tissu ou autres matières, à nettoyer et changer régulièrement.
Je ne sais pas pourquoi, ça me révulse un peu. C’est comme le filtre d’aspirateur : bien saturé on se doute qu’il finit par rejeter ses prises dans l’air ambiant.
Autre raison : il était hors de question que mon père change ou nettoie les filtres. Et pour moi il y avait la contrainte d’avoir à penser à en racheter régulièrement. Sans compter la non garantie d’une fabrication suivie.

Partant sur d’autres technologies, les propositions s’amenuisaient et m’ont amenée vers L’Essentiel. Or c’est un distributeur avec lequel j’avais été mise en contact l’an passé par France 2 pour les tests de produits liés au sommeil. Il m’a conseillé la gamme de purificateurs d’air AirFree®. J’ai choisi le modèle P60 adapté à une pièce jusqu’à 24m2.

AirfreeJe l’ai fait tester tout l’hiver à mon père, qui s’en trouve satisfait.  Et son état de santé des derniers mois le justifie, malgré un long  hiver durant lequel il est resté confiné. Avec l’arrivée des beaux jours et des pollens, je vais bien sûr demander à ce que cet appareil reste en fonctionnement dans le studio, les pollens entrant par la fenêtre donnant sur le jardin.


La technologie des purificateurs d’air Airfree

La gamme Airfree comporte plusieurs  appareils se différenciant par leur capacité de filtration, pour des pièces allant de 16 à 60m2,  et leurs options diverses : avec ou sans ambiance colorée, avec ou sans veilleuse (chambre bébé).

Les produits Airfree, fabriqués au Portugal, utilisent la technologie TSS*. Le principe a été imaginé, créé et développé en 2004 par un papa qui cherchait une réponse efficace pour apaiser les crises allergiques de son fils. Depuis, la marque est présente sur les 5 continents !

C’est un système simple, sans danger, écologique et sans bruit =>  L’air ambiant est aspiré silencieusement, par convection, dans l’appareil. Il passe par une partie en céramique portée à 200°C (hors de portée des mains !) qui détruit jusqu’à 99,99 % des bactéries, virus, allergènes organiques, moisissures. C’est la stérilisation thermodynamique. Puis il passe par une chambre de refroidissement et, purifié, est restitué dans la pièce sans en affecter la température ou l’humidité.

Et on ne parle pas d’une machine encombrante. Pas plus de 33 cm pour le plus costaud (et de 1 à 2,4 kg) 

(,* Thermodynamic Sterilisation System) Airfree

Atouts 

. Pas de maintenance, pas de filtres à changer, pas de résidus

 

. Silencieux. Ni ventilateur ni turbine

 

. Consommation basse, pas + qu’une ampoule de 45W en moyenne

 

. Petits et mobiles (se fixe au mur pour le plus petit)

 

. Ne libèrent ni ozone ni ions

 

. Garantis 2 ans

 

La gamme Airfree est disponible sur ces sites recommandés par l’Essentiel, importateur.
La gamme P est composée de 5 appareils. 😉 Pour répondre au concours : sophie@top-topic.com

Prix publics indicatifs => de 118 € (mural, pour 16m2) à 339 € (pour 60m2)

Iboa.fr

Stever.fr

Macorbeille.fr

1001innovations.com

 

 

 

N’oubliez pas un article qui peut vous intéresser =>
 https://top-topic.com/mes-4-reflexes-avant-dacheter/ (+ 5 € pour vous !) et de vous abonner à la newsletter de Top-Topic pour être averti des prochains concours !