Top

Le Havre – Les incontournables à visiter, les conseils d’Isabelle

Après une première balade à ciel ouvert dans cette ville étonnante, qui nous a mené de la place de l’Hôtel de ville en passant par l’avenue Foch, le square Saint Roch et la rue de Paris jusqu’au front de mer et les bassins, poussons ensemble les portes des incontournables du Havre !

Et si vous n’avez pas encore lu mon premier billet, je vous encourage vivement à le découvrir ici :

 

Le Havre, les incontournables

 

Commençons donc notre visite par l’église Saint Joseph. Ce chef-d’œuvre architectural du XXe siècle ne peut que vous séduire. Elle fut érigée en mémoire des victimes des bombardements de la Seconde Guerre mondiale. Sa tour-lanterne octogonale de 107 mètres de hauteur en fait un monument visible par beau temps à plus de 60 km au large comme l’avait imaginé Auguste Perret.
Une fois à l’intérieur, laissez vous éblouir, le mot n’est pas trop fort je vous assure, par les vitraux de Marguerite Huré, une artiste peintre française et un maître-verrier considérée comme l’introductrice de l’abstraction dans le domaine du vitrail religieux. Pas moins de 6500 verres, situés dans de hautes verrières verticales capables de filtrer la lumière et qui forment un contraste saisissant entre extérieur et intérieur.

 

Le Havre, les incontournables

Le Havre, les incontournables

(église Saint-Joseph)

Je vous entraîne maintenant vers « Le Volcan ». C’est Oscar Niemeyer qui aménagera l’espace entre 1978 et 1982. Son expression architecturale découle des doctrines de Le Corbusier. L’architecture est traitée en voile de béton peint en blanc, aux formes courbes et libres. les calculs et les tracés de la coque ont été construits par l’utilisation d’un programme informatique dérivé de la NASA. Ainsi, les deux maîtres du béton armé se mettent-ils en valeur réciproquement : les lignes libres et fluides d’Oscar Niemeyer répondent admirablement à celles, plus orthogonales et majestueuses, d’Auguste Perret.  Une chose est certaine, reconnue dans le monde entier, l’œuvre d’Oscar Niemeyer ne laisse personne indifférent. A vous de juger !

 

Le Havre, les incontournables

(le « Volcan »)

En passant par le MuMa !

Situé au bord de la mer, le Musée d’art moderne André Malraux — MuMa Le Havre offre une architecture entièrement dédiée à l’espace et à la lumière. La situation exceptionnelle du bâtiment est soulignée par Le Signal, sculpture d’Henri-Georges Adam, qui encadre de béton un morceau du paysage maritime qui a inspiré nombre d’artistes présents dans les collections du musée. Le musée est conçu comme un véritable phare culturel. Ce lieu, pensé comme un centre culturel et un lieu de création continue et est voué à une diversité d’emplois : expositions, concerts, conférences, spectacles…  Un musée où il fait bon flâner et s’instruire !

 

Le Havre, les incontournables

(le MuMa du Havre)

Même si vous n’êtes pas amateur de jeux d’argent allez donc faire un tour du côté du Pasino ! Initialement conçu comme un lieu de négoce où se tenaient les échanges internationaux journaliers, le « Palais de la bourse » a évolué dans le décor havrais au fil des années. Successivement palais de la bourse puis chambre de commerce, c’est aujourd’hui un casino ! Construit par Otello Zavaroni en 1957 il est situé entre le Bassin du commerce et la place Jules Ferry et se caractérise par de grandes colonnades soutenant au nord et au sud une toiture-terrasse de 30 mètres. Vous pourrez même faire une halte déjeuner fort convenablement à la brasserie du Pasino et ainsi profiter tout à loisir de la vue sur les bassins !

 

Et si vous préférez l’ambiance des marchés, allez donc faire un tour du côté des Halles Centrales. C’est le marché couvert de la ville : bouchers, charcutiers, fromagers, épiciers… Avec une couverture voûtée, tout en rondeur, Les Halles s’émancipent des règles établies par Auguste  Perret en reprenant la typologie des halles commerciales en vogue à la fin des années 1950. Réalisées en 1960 par André Le Donné, Charles Fabre et Jean Le Soudier, les Halles abritent ce qu’il y a de meilleur dans la ville pour vos papilles, donc n’hésitez surtout pas à aller y faire un tour !

 

Enfin si vous n’êtes pas trop fatigué, allez donc flâner du côté du quartier Saint-François. C’est l’un des plus ancien du Havre. C’est le quartier des restaurants mais surtout du port de pêche. Vous y découvrirez une jolie petite église, l’église Saint-François (1551), mais également deux hôtels particuliers aménagés en musées par la ville.  Le Musée de l’Hôtel Dubocage de Bléville et La Maison de l’Armateur – dont la composition intérieure organisée autour d’un puits de lumière central est tout à fait étonnante –  et qui ont appartenu à de riches armateurs havrais. Ces demeures présentent aujourd’hui des collections d’art et de mobilier allant du XVIIe au XIXe siècle.

 

Le Havre, les incontournables

(La maison de l’Armateur)

 

Avant de quitter Le Havre je ne peux que vous encouragez à aller visiter L’Appartement témoin Perret, musée-appartement aménagé dans les moindres détails – du mobilier en passant par l’électroménager et la vaisselle – qui vous plonge directement dans les années 50. Dès l’entrée, vous allez découvrir un espace de vie où tout est conçu pour optimiser la lumière naturelle et dont la modularité – résolument voulue par Auguste Perret – va vous étonner.  L’architecture Perret va vous apparaître résolument moderne voir même avant-gardiste ! Les portes et cloisons coulissantes de la salle de séjour notamment permettent d’adjoindre ou d’isoler les pièces adjacentes pour s’adapter aux changements – répondant ainsi à la diversité des besoins et à l’impératif de durabilité. Les meubles signés René Gabriel et Marcel Gascoin « créateurs de modèles de série » qui impulsent en France le passage de l’Art déco au design sont proches des tendances scandinaves. Ils adaptent les concepts modernes aux meubles en chêne, matériau économique et robuste, chaleureux et lumineux, aisément compatible avec les goûts et les budgets d’une très large clientèle.

 

Le Havre, les incontournables

(l’Appartement témoin Perret)

 

Voilà, après ce petit tour d’horizon vous l’aurez certainement compris, Le Havre ne peut que vous étonner… ou vous séduire … au point de revenir pour d’autres découvertes…. Et pourquoi pas ses « jardins suspendus » dont je vous parle très bientôt dans un prochain billet !

 

A bientôt,

Isabelle M.

 

Source :http://unesco.lehavre.fr/fr

Crédit photos : Wikipédia, Le Havre Tourisme, Fifa, TripAdvisor

Aucun commentaire

Poster un commentaire