Top

Brigitte et Candice, photographes à retenir !

Après les avoir rencontrées à l’occasion d’un mariage pour l’une (Brigitte) et de prises de vues institutionnelles pour l’autre (Candice), j’ai eu un coup de cœur pour les personnalités des deux photographes que je vous présente dans ce Focus, et leur approche du « sujet ».

Moi qui suis très mal à l’aise devant un objectif, j’ai été ravie de ce qu’elles avaient réussi à tirer de moi malgré mon manque d’aisance, en deux « exercices » différents.
Sans qu’elles le sachent, je les ai observées travailler. Elles ont toutes deux la même douceur et glissent et se faufilent , un sourire bienveillant au coin des lèvres, et font que tout devient fa-ci-le.

J’ai gardé en tête de faire un focus sur elles deux, et après avoir enfin réussi à nous coordonner, je vous invite vraiment à découvrir ces deux jeunes femmes avec qui la séance photos devient un vrai plaisir.

 

 

A gauche, Candice Hénin (Paris)                                                                                      A droite, Brigitte Delibes (Nantes)

Parisienne et Nantaise, nos deux photographes sont mobiles !

 

Top Topic le Blog – Pourquoi la photo ?

Brigitte Delibes : Je suis arrivée à la photo un peu par hasard, petit à petit… Nous avons acquis un appareil photo avec mon mari à la naissance de notre fille ainée, il y a 10 ans.  C’était surtout mon mari qui l’utilisait au début,  je le prenais de temps en temps pour faire quelques photos à des mariages d’amis. Un jour des amis m’ont demandé de faire les photos de leur mariage, puis des amis d’amis, cela m’a plu et tout s’est accéléré !
Il y a 5 ans j’ai décidé de quitter mon métier d’infirmière pour monter mon entreprise de photographe. 

Candice Hénin : Dans un premier temps je faisais de la photo par pur intérêt créatif, pour saisir la poésie et me connecter à l’instant présent. Ensuite j’ai commencé à photographier les gens et là j’ai découvert le plaisir de faire des rencontres (étant de nature timide), et enfin, grâce aux retours positifs de mes premiers clients j’ai découvert la magie des images et tout ce que cela apporte de positif aux familles, futurs parents, mariés… Une image vaut mille mots n’est ce pas !?

 

TTLB – Préparez-vous en amont votre prestation pour un mariage ? Repérages, rencontres…?

 

 

Candice : Pour un mariage je rencontre toujours les mariés avant, c’est très important de choisir et d’être choisi pour la réussite des images. Je ne fais pas de repérage, tout ce qui m’importe c’est de bien cerner les intérêts des mariés, chaque couple à des attentes différentes et c’est cela qu’il est important de bien avoir en tête avant de commencer la journée.
Les gens et les connexions priment sur le lieu, et au delà du lieu c’est la lumière que je recherche, donc les repérages ne me 
servent à rien, sauf quand j’ai débuté,  pour me rassurer !

 

(à gauche : Photo Candice Hénin)

 

 

 

Brigitte : Je rencontre les mariés, souvent par Skype, du fait de
l’éloignement, 
nous apprenons à nous connaitre et nous réalisons ensemble le déroulé de la journée. 


Je ne fais pas de repérage, j’ai appris à m’adapter avec les années !

 

 

 

(à droite  : Photo Brigitte Delibes)

 

 

 

 

 

TTLB – Quels sont vos stress pendant un mariage ?
La mère de la mariée ? La haie de smartphones devant vous à la sortie de l’église ?..

Brigitte : J’ai longtemps fait le même cauchemar les jours précédents mes mariages : je prenais les photos avec mon téléphone portable pendant la cérémonie, avant de me rappeler que j’avais mon appareil photo dans la voiture !
En réalité aujourd’hui je n’ai pas vraiment de stress ; j’ai fait le choix de toujours commencer mes prestations aux préparatifs ce qui me permet de faire plus ample connaissance avec les mariés et leurs famille et de m’imprégner de l’ambiance du mariage. Le lien et la confiance qui se créent à ce moment fait qu’il n’y a plus de raison de stresser ensuite. 

Candice : Avec l’expérience le stress change, on sait davantage faire face à tous types de situation et on s’adapte à toutes les personnalités, c’est aussi le cœur de notre métier. Le rendez-vous avant le mariage permet justement de savoir déjà un peu s’il y a des tensions, si la maman est plutôt nerveuse ou pas… et selon, je sais déjà comment aborder la famille. Et surtout,  je sais plus que tout qu’il ne faut pas prendre les choses pour soi et avoir du recul pour garder son calme en toutes circonstances. Les images et le résultat priment sur tout le reste. Pendant le mariage je suis dans l’action,  je n’ai pas le temps de stresser.

 

TTLB – Les drones en sortie d’église aux mariages ? Une gêne ?

Candice : Je n’ai pas encore vécu cette expérience mais je préfère toujours conseiller des vidéastes que je connais, car sur le terrain c’est un travail d’équipe pour ne pas se gêner.

Brigitte : Non, personnellement ça ne me gêne pas du tout, après je me demande toujours si ma présence ne va pas gêner sur la vidéo…

 

TTLB – Des conseils pour les futurs photographiés lors d’une séance portrait ?

Brigitte : Venez comme vous êtes, pas de stress, c’est juste un bon moment à passer en couple/en famille

Candice : Oui absolument ! Laissez vous faire, laissez vous guider, soyez vous même. Si vous avez choisi votre photographe et que vous avez aimé ses images, vous devez lui faire confiance sur le résultat. Les meilleurs photos de couple arrivent quand le couple ne se juge pas et se laisse aller dans le moment et dans la complicité. Vivez votre moment dans votre bulle pour vous !

 

 

TTLB – Quel est votre exercice préféré ?
Mariage ? Enterrement de Vie de Jeune Fille ? Portrait ? Famille ?

 

                                                                                                                     
Candice
: J’aime tous les sujets, tous les cadres et contextes.
Je vis parfois des choses plus fortes selon les liens que je tisse
avec les gens. J’aime les rapports simples et sans barrières.
Donc on peut dire que mon exercice préféré n’est pas défini
par le type de reportage ou séance,
mais les gens que je vais rencontrer et l’univers qu’ils m’apportent
avec leur histoire. 

 

 

 

(à droite : photo Candice Hénin)

 

  

 

 

 

                         

 

 Brigitte : La photo de nouveau-né et la photo de mariage.

 

(à gauche : photo Brigitte Delibes)

 

 

 

TTLB – Comment vous en sortez-vous avec des sujets vraiment peu photogéniques ?

Candice : Si vous vous braquez en voyant un appareil, vous pouvez être sûr que la photo ne sera pas à votre avantage. Par contre si vous avez confiance en vous et que le photographe à l’œil pour faire ressortir vos atouts, vous aurez une belle photo valorisante. Tout le monde peut être « photogénique », tout le monde peut être beau sur une photo. 

Brigitte : Il n’y a pas de personnes non photogéniques, que des mauvais photographes ! 
Les visages très mobiles sont parfois plus difficiles à photographier mais dans ce cas je double mes déclenchements et j’arrive toujours à avoir une bonne expression.



TTLB – D’ailleurs, qu’est-ce que la photogénie selon vous ?
N’est-ce pas le photographe qui crée la photogénie de son sujet ?

Brigitte :  Exactement, chaque personne est belle pour moi !

Candice : La photogénie n’existe pas. Il y a juste des sujets qui se laissent aller.

 

 

TTLB – Votre plus belle anecdote, ou souvenir ?

                                                                                                                                                                                            

 

 

Brigitte : Il faut que j’y réfléchisse, bonne question…
En tout cas ma plus belle récompense ce sont des mariés
qui m’ont dit, émerveillés :

« pour la première fois on s’est trouvés beaux ! »

 

 

(à droite : photo Brigitte Delibes)

 

 

 

 

 

 

Candice : Quand les gens pleurent en découvrant les images.

Et quand on me disait au départ que photographe n’était pas un métier. Que c’était très dur et qu’on ne pouvait pas en vivre, ah ah ! La passion (et le travail) permet de braver des montagnes !

 

 

 

(à gauche : photo Candice Hénin)

 

 

 

TTLB – Trois astuces  pour être au mieux face à l’objectif d’un photographe ?

 

 

Candice : Je n’ai pas d’astuces, je dirige au cas par cas !    


On ne peut pas donner un conseil passe-partout  car
nous sommes tous uniques et différents.


Ce qui ira à l’un n’ira pas forcément à l’autre !

 

 

(photo de droite : « Bibi myself » par Candice Hénin)

 

 

 

 

 

                                                                                                                    
Brigitte : Etre le plus simple et naturel possible, maquillage, coiffure.

                                                                                                                                                     Avoir des accessoires pour occuper ses mains

                                                                                                                                                             Faire confiance au photographe 😉

 

 

(photo à gauche : Brigitte Delibes)

 

 

📌📌📌

Pour en savoir plus sur toutes les possibilités et facettes de Brigitte et Candice,
je vous invite fortement à visiter leurs sites, à l’image de ce qu’elles sont.

 

   📸 Brigitte Delibes  – brigittedelibes.com                                  📸 Candice Hénin – candicehenin.com

⌨   brigittedelibes@gmail.com                                                                                                                     📱 06 64 19 60 30 / ⌨ contact@candicehenin.com