Top

Ring, de Léonore Confino, à La Folie Théâtre.

Ring Léonore Confino

La présentation de RING sur BilletRéduc :

« Sujet intarissable, le couple n’en finit pas de faire couler l’encre mais quand Léonore Confino tient la plume, il se révèle un miroir pour toute une génération qui se débat avec ses doutes, ses certitudes, ses contradictions ou ses idéaux. Qu’ils soient amants, parents, étrangers, mariés, divorcés, ces hommes et femmes « sur le ring » s’aiment, se désirent, s’affrontent, s’ennuient, se lassent et malgré les efforts surhumains de chacun pour coexister avec l’autre sexe ne peuvent éviter que d’une étincelle se propage un feu ou que d’un malentendu éclate un duel ! Et bien sûr, on ne peut s’empêcher de rire…de nous-mêmes ! »

Effectivement, qui – au travers des 14 scènes de RING – ne va pas se retrouver au moins à un moment ou un autre dans les situations que nous propose Léonore Confino, l’auteur ?

Du duo qui vient juste de se former en boîte de nuit, à celui qui s’est dissout, le parti pris est de montrer le couple sous ses aspects les moins fun, quand l’ennui, l’agacement, l’incompréhension, voire même le dégoût pointent leur nez ou sont déjà bien installés. Dans cette large palette de possibilités, il y a de quoi y trouver un petit miroir… ou se conforter à rester célibataire !

Au delà de l’écriture, grinçante, tantôt drôle, tantôt émouvante, il y a l’interprétation de Nadège Houlier et Benjamin Lacan. En raison de leur jeune âge, on subodore (et on espère !) qu’ils n’ont pas déjà éprouvé tous les écueils et désillusions qu’ils interprètent. Et pourtant, quelle justesse ! On rit, on est ému. On veut les consoler, on veut les baffer. Les conseiller, les mettre en garde.

Un petit regret : il me semble que le texte ne donne pas assez champ libre à l’interprète féminine pour ouvrir son jeu, mais la contingente dans un registre plus restreint que son partenaire. L’homme nous dévoile plus de sentiments variés, plus d’états d’âme. Dans cette production, il est donc joué par Benjamin Lacan, que je découvre. Un petit côté Dany Boon en beaucoup plus sexy, et un petit air de mon ex (en moins sexy 😉) autant vous dire que j’ai été séduite !

 

Ring Léonore Confino

 

Le spectacle, mis en scène par Patricia Lacan, dure 1h10 pour 14 scènes. Mais comment font-ils, allez vous vous demander, pour maintenir le rythme ? Et bien c’est là où réside un autre élément très sympa de RING. A chaque changement de scène, la pièce est plongée dans la pénombre. Nadège et Benjamin se « changent » devant nous et ré-aménagent le décor en apportant ou supprimant quelques accessoires. En voix off, nous entendons des commentaires sur la pièce comme s’ils provenaient du public. C’est très bien vu, marrant, et permet de rester dans le « flow » de la pièce. Une belle trouvaille.

 

Ring Léonore Confino

 

L’autre belle trouvaille, pour moi, c’est le A la Folie Théâtre, au pied du métro Saint-Ambroise (Paris 11è), à côté d’un petit bistrot bien sympa (oh ce mascarpone !!) et dans une voie privée tout mignonne. Voici le lien du théâtre.

 

Ring Léonore Confino

 

Verdict : une sortie sympa, à faire entre copines ou en couple… les scènes sont un peu inégales, 2/3 m’ont ennuyée mais le reste m’a franchement divertie. Point d’orgue : la scène yoga vs maquette, hilarante. Allez-y, vous verrez !

RING : les vendredis et samedis à 19h30 jusqu’au 29 février 2020

A La Folie Théâtre – 4 rue de la Folie Méricourt – Paris 11 – Métro Saint Ambroise.

Pour réserver sur BilletRéduc : C’est ici 

 

Ring Léonore Confino

Aucun commentaire

Poster un commentaire