Top

Le Royal Hainaut Spa Resort Hôtel, testé par Isabelle

Les grandes vacances sont hélas bel et bien terminées… mais ne te désespère pas… l’arrière-saison est propice à de jolis week-ends et je te propose de découvrir un endroit juste parfait pour un court séjour enchanteur à la rentrée ! Le Royal Hainaut SPA Resort Hôtel, à Valenciennes (59).

 

Royal Hainaut

 

J’ai donc eu la chance de découvrir ce fabuleux endroit lors d’un séjour du 19 au 22 août de cette année.

Un peu d’histoire :

De l’Hôpital de la Charité…

  • 1744 : Louis XV décide lors d’un séjour à Valenciennes l’édification d’un hôpital de la Charité capable d’accueillir les malades, mendiants, vieillards, enfants abandonnés, femmes en couches et aliénés de toute la province.
  • 1767 : Inauguration de l’Hôpital. L’ensemble de la construction sera terminé en 1775.
  • 1793 :Lors du siège de Valenciennes, les bâtiments de l’Hôpital Général subissent d’importantes destructions. Les façades sur le canal portent encore aujourd’hui des traces de boulets.
  • 1816 :L’armée occupe une partie des bâtiments, des troupes anglaises y logent jusqu’en 1818 puis un hôpital militaire français y est installé jusqu’en 1894.
  • 1940 :Durant l’offensive allemande de mai 1940, Valenciennes est dévastée par un incendie qui débute le 22 mai et brûle durant quatorze jours. La toiture de l’hôpital perd sa charpente.
  • 1945 : classement de l’hôpital parmi les Monuments historiques.

…à Valenciennes Métropole et l’Hôtel du Hainaut

  • 2001 :Les équipes de Valenciennes Métropole s’installent dans les cours de droite (dites “des cuisines“ et “des aliénés“).
    En juillet 2002, le président de Valenciennes Métropole Jean-Louis Borloo demande au directeur du Centre hospitalier de transformer le nom du bâtiment en “Hôtel du Hainaut”. En effet, les visiteurs ne comprenaient pas pourquoi les services de la communauté d’agglomération étaient situés à l’hôpital ! Les activités hospitalières, notamment dédiées aux personnes âgées, se poursuivent dans le bâtiment jusqu’en 2009.
  • 2013 :D’importants travaux de réhabilitation sont menés par Valenciennes Métropole, tandis que la cour gauche est rachetée pour un projet d’hôtel de luxe et d’appartements. La toiture d’avant 1940 est restaurée, ainsi que ses 246 lucarnes d’origine.
  • 2019 : Après nombre de reports, l’ouverture officiel du Royal Hainaut se fait le 23 mai !

Mon séjour au Royal Hainaut : une offre spéciale « dégottée » sur le net ! Alors n’hésitez pas à surfer !

– En chambre double privilège en formule petit-déjeuner ;

– 1 dîner par personne pendant le séjour ;

– 1 accès à la salle fitness, et au SPA avec piscine, sauna, hammam (hors soins) par personne et par nuit ;

– 20 % de réduction sur la carte des soins du SPA par personne et par séjour ;

– un cadeau d’accueil (gâteau) en chambre par séjour ;

– et un départ tardif à 15h.

Les tarifs du resort étant flexibles en fonction de la date, du type de séjour, de la chambre je vous laisse le soin de regarder leur site pour les tarifs, et comme moi, de trouver une éventuelle promotion sur le net !

 

 

Mon avis :

Ce que j’ai aimé au Royal Hainaut :

– Dès l’entrée dans la cour d’honneur, vous en prenez plein la vue ! La restauration des lieux a été pensée de façon très intelligente et marie l’ancien au moderne avec raffinement et subtilité ! La verrière apporte un cachet et une élégance incroyable à l’hôtel et met en valeur l’ancien hôpital et ses pierres bleues… Une vraie réussite ! Une fois passé les portes de l’hôtel, vous êtes saisis par le calme et la beauté des lieux dans un style baroque chic d’un incroyable raffinement.

– le personnel, très accueillant, souriant et à l’écoute des clients ;

– l’Atrium, le bar lounge. Baigné de lumière et situé sous l’immense verrière avec une vue imprenable sur la cour d’honneur et le ciel étoilé le soir. On peut s’y détendre et y prendre un thé, café ou un cocktail – comme ce fut le cas pour nous – ou bien y travailler à toute heure de la journée puisque l’Atrium est ouvert 7/7 de 8h à minuit.

 

 

– la chambre : 32m², voutes en pierres bleues, 7m de hauteur sous plafond. Et là encore le raffinement de la décoration. Avec en prime, la petite attention à l’arrivée, avec le gâteau préparé par le chef du restaurant Anthony Fusco.

– la Galerie, la brasserie de tradition au cadre d’exception où nous avons pu profiter d’un délicieux et très copieux dîner.

 

 

– Et enfin le SPA. Rien de moins que 1200m2 d’espace pour se délasser, se prélasser et se ressourcer. Une piscine chauffée avec des bains bouillonnants et des jets massant. La température de l’eau est un peu fraîche à mon goût… 27° mais lorsque vous sortez du sauna à la chaleur anti-stress ou du hammam et ses vapeurs apaisantes… cette fraîcheur est finalement presque agréable et surtout tonifiante ! Petite précision utile, l’accès gratuit (ou payant) au SPA dépend de la catégorie de votre chambre ou suite.

Vous avez également la possibilité de profiter des soins proposés dans l’une des 8 cabines dont 2 en duo. Et comble de l’attention, même les enfants peuvent se faire chouchouter avec des soins spécifiques ou profiter d’un soin duo parent-enfant !

La cerise sur le gâteau c’est le départ tardif à 15h. Un vrai bonus car nous avons pu profiter du SPA jusqu’à 14h ! Je vous conseille donc vivement de le demander.

 

 

Ce que j’ai moins apprécié au Royal Hainaut… même si cela reste des détails :

– devoir « réclamer » des peignoirs et des serviettes de bain à l’arrivée. Il me semble qu’ils pourraient être fournis avec la chambre surtout lorsqu’on souhaite profiter du SPA ;

Dans la chambre :

– le mini-bar de la chambre vide ;

– un distributeur de gel douche dans la douche serait pratique ;

– le petit déjeuner, correct mais sans réelle valeur ajoutée. Une salade de fruits frais par exemple plutôt qu’en conserve ainsi que la possibilité d’œuf frais au plat, coque ou poché, ainsi qu’une plus grande variété de charcuterie et fromage serait un vrai plus à mon sens.

– lors de notre dîner à la Galerie, le pop corn en guise d’amuse-bouche… il me semble là encore que dans un établissement de ce type, c’est très inapproprié… Le pop corn devrait être réservé aux séances de cinéma… j’aurais préféré découvrir par exemple sur un toast, la Lucullus, spécialité de Valenciennes associant avec harmonie foie gras et langue de bœuf fumée.

– A L’Atrium bar, commander un digestif – en l’occurrence des « couilles de singe » (ça ne s’invente pas!) boisson au goût de cerises… et ne pas pouvoir être servi faute de réapprovisionnement !

– l’absence de parking, même si des solutions payantes sont disponibles aux alentours.

(ci-dessous, la réponse de l’hôtel)

En conclusion je dirais que ce séjour au Royal Hainaut fut extrêmement agréable et reposant et que l’ensemble des prestations étaient à la hauteur de nos attentes même si certains services sont perfectibles et certainement dus à la très récente ouverture de l’établissement peut être encore un peu en « rodage ». Nous retenterons avec grand plaisir l’expérience dans quelques mois…

 

Je vous ai glissé quelques photos qui sauront finir de vous convaincre, j’en suis certaine !

Resortement vôtre,

Isabelle M.

Et si vous avez un peu de temps devant vous :

À ne pas manquer autour du Royal Hainaut !

– Le centre ville de Valenciennes à 5mn à pieds et au détour de ses ruelles les maisons Scaldiennes, construites au XIIIe siècle : d’architecture typique, à pans de bois.

– Le Musée des Beaux-Arts. Hélas pour nous fermé en août !

– Le centre historique minier le plus grand de France à Lewarde (environ 30mn de Valenciennes)

Goûter à la Lucullus, spécialité de Valenciennes notamment au menu des bons restaurants du coin !

NDLR : nous ajoutons la réponse du Royal Hainaut quant aux petits bémols d’Isabelle :