Top

Monsieur Chasse par les Joyeux de la Couronne, au Théo Théâtre

Monsieur Chasse : premier article de la rubrique Théâtre / Spectacles de Top-Topic !

Comme je le fais déjà pour les livres jeunesse et adulte, j’ai décidé de ne parler dans cette nouvelle rubrique que de spectacles que j’avais sincèrement aimés.
Après avoir réussi à dégoûter mon mari du spectacle vivant en l’entraînant dans plusieurs galères, voire naufrages, à la suite de critiques élogieuses de quelques soi-disant avis éclairés (Télérama, Le Masque et La Plume, la Bande Originale, je ne vous remercie pas) il me semble salvateur pour la paix des ménages de ne pas rejoindre le clan des copinages en encensant des daubes.
Certes, il y va ensuite du ressenti de chacun. Mais une grosse plantade ou un foutage de gu…. manifeste se voit comme le théâtre du Rond-Point au bas des Champs-Elysées.

BREF ! Je déclare cette rubrique ouverte, et tralalalalère, je suis certaine, avec mon premier sujet, de suivre non seulement ma ligne (parler de ce que j’ai aimé) mais aussi de mettre en avant un spectacle qui devrait faire tilt au ressenti de tous. En bien.
Et que de bien il m’a fait ce  « MONSIEUR CHASSE » dont il est question aujourd’hui !

 

Monsieur Chasse
Un spectacle jubilatoire, merci les Joyeux de la Couronne

Un grand sourire plaqué au visage pendant les 1h20 de sa durée, j’ai follement apprécié ce vaudeville de Feydeau
joué par la Compagnie les Joyeux de la Couronne au Théo Théâtre.

Adapté, mis en scène et scénographié par Olivier Schmidt, ce grand classique de boulevard est jubilatoire,
tel que nous le propose cette troupe de trentenaires.

 

Tout y est pour une réussite. Et je pèse mes mots :

. Chacun des 6 acteurs est impeccable dans son registre, ce qui donne un ensemble « de talent » homogène,
sans inégalités.
. Les trouvailles (que je vous laisse découvrir) pour dépoussiérer la pièce sont bien vues et ne tombent pas à
côté de la plaque.
. Cette petite troupe chante et danse à ravir.
. Chaque détail est travaillé sans lourdeur. Cela va jusqu’aux mimiques de Justine Verdier qui accompagne au
piano tout au long du spectacle.
. Les costumes sont tops, ce qui ne gâche rien !
. Tout est huilé. Et pourtant, vue l’étroitesse de la scène, on devine les heures de répétitions pour caler les déplacements
au millimètre, sans couacs. C’est preuve d’un grand professionnalisme. A ce titre, la scène finale, dansée et chantée est bluffante.
. Les scènes s’enchaînent à un rythme de dingue, sur une musique entraînante (avec des surprises…).

 

 Monsieur Chasse

 

Une troupe généreuse

Justement, où vont-ils trouver leur énergie ces merveilleux comédiens ?
Je pense qu’il réside dans le simple plaisir de jouer, de se mettre ensemble au service du maître du vaudeville, et de procurer du bonheur au spectateur. Cela émane de chacun des protagonistes, du début à la fin, et pour cela, je dis merci et bravo.

Monsieur Chasse a d’ailleurs 3 nominations, dont celle de la Meilleure Comédie, pour les P’tits Molières 2019 qui seront décernés en fin d’année

Distribution
Alexandra Magin : Léontine
Séverine Wolff : Babet – Madame Latour – Bridois / Séverine Wolff signe aussi les chorégraphies
Justine Verdier : au piano
Julien Hammer : Duchotel
Kevin Maille : Cassagne
Mickael Alabergere ou Patrick Tulasne : Gontran
Olivier Schmidt : Moricet / + adaptation, mise en scène, scénographie

 

Monsieur Chasse

 

Que nous raconte Monsieur Chasse ?

Prétextant des parties de chasse dans le nord de La France pour rejoindre sa maîtresse, Justinien Duchotel se retrouve empêtré dans son mensonge, à deux doigts d’être découvert par son épouse Léontine, elle-même courtisé par Moricet. Ajoutez à cela une domestique dérangée, un provincial benêt, un filleul encombrant ou encore une comtesse frivole et vous obtenez des situations cocasses, enchaînements de quiproquo et rebondissements comiques. Je vous assure, par le génie de la mise en scène et du jeu des acteurs, rien de désuet !

 

Monsieur Chasse Monsieur Chasse
Séverine Wolff                                                                                                                                                                                     Alexandra Magin

 

Monsieur Chasse

Où, quand, comment applaudir ce vaudeville musical ?

Monsieur Chasse, se joue en 3 actes (1h20 en tout)
Au Théo Théâtre (site)  – 20 rue Théodore Deck – Paris 15è
salle fauteuils places libres – 50 places

tél : 01 45 54 00 16
Métros Boucicaut, Convention, Porte de Versailles

Vendredi 21h30 et samedi 16h30 JUSQU’AU 21 décembre.
Ne pas tarder, le buzz monte !

Les places peuvent être aussi réservées sur Billet.réduc (lien)

 

Monsieur Chasse

 

 

 

 

Un peu plus à propos des Joyeux de la Couronne

Chouette nom ! C’est en 2016 que germe l’idée de fonder une compagnie différente, polyvalente, centrée sur la création et la pluridisciplinarité. Fort de la richesse de ses interprètes,
artistes polyvalents, la compagnie se dévoile avec un premier spectacle LUDWIG II LE ROI PERCHE, écrit et mis en scène par Olivier SCHMIDT. Crée à Paris à la rentrée 2017, la pièce est
un succès critique et public. Elle reçoit 5 nominations aux P’tits Molières 2018 dont celles du meilleur spectacle et du meilleur comédien dans un premier rôle.
Séverine WOLFF se voit récompensée par le trophée de la meilleure comédienne dans un second rôle pour sa performance.
La pièce enchaîne les dates de tournées, réalise un premier Avignon complet chaque soir et poursuit sa route partout en France et en Belgique.
Monsieur Chasse
L’envie d’aborder les grands auteurs, sans aucune limite de genre, se fait sentir. C’est décidé, la compagnie choisit de s’attaquer au génie du vaudeville Georges Feydeau avec une
adaptation musicale et transposée dans les années 30 de MONSIEUR CHASSE, premier succès de l’auteur.
La pièce est crée au célèbre Moulin D’Andé avant de partir à la conquête d’Avignon et de Paris à la rentrée 2019.

En parallèle, la compagnie a ouvert à la rentrée 2018 un atelier théâtre d’un genre nouveau, proposant à ses participants de monter un spectacle comme des « pros » et de
l’exploiter sur un série de représentations conséquentes. Car quel meilleur endroit qu’une « vraie scène » avec un « vrai public » sur la durée pour faire grandir son jeu et ses
possibles. C’est également avec Feydeau que l’atelier défend cette année ses couleurs avec L’ODIEUX CABARET DU DOCTEUR FEYDEAU au Théo Théâtre.

Page FACEBOOK DE LA COMPAGNIE

Je ne conclus pas en disant que j’ai beaucoup aimé, je pense que vous avez compris !?

 

Aucun commentaire

Poster un commentaire