Top

Louise au parapluie, avec Myriam Boyer, applaudie par Isabelle M.

Certains films, ou certaines pièces de théâtre sont comme les fameuses « madeleines de Proust »… elles vous parlent au cœur et à l’âme… cette Louise au parapluie est de celles-ci ! En voyant cette pièce, j’ai eu l’impression de me retrouver dans la cuisine de ma grand-mère, autour d’un bon chocolat chaud, à l’écouter me parler de la vie, du temps qui passe et des valeurs qui doivent nous guider…

 

Louise au parapluieLe pitch :
Louise est une ouvrière de province qui a passé toute sa vie à enfiler des baleines de parapluie dans l’usine de son patelin. Sa vie est simple et sans grande fantaisie. Tous les dimanches, son fils, ex sportif et influenceur sur internet, lui rend visite. Cependant on sent bien que le lien entre eux, au fils du temps, s’est distendu… Louise ne comprend plus le monde fait de faux-semblant dans lequel évolue son fils et où il est de bon ton de vanter les qualités de produits qu’on ne porterait pas soi-même…

Lui ne sait pas très bien qui est cette mère à la vie routinière et simple, qui ne semble pas comprendre grand chose au monde qui l’entoure et aux réseaux sociaux.
Cette mère qui décide tout de même par un beau dimanche, par défi autant que pour reconquérir l’admiration de son fils, de partir à la conquête des électeurs de sa commune en se présentant aux municipales, aidée dans cette entreprise par sa jeune collègue de l’usine Jacqueline !

Myriam Boyer, qui interprète le rôle titre de Louise est tout simplement juste et vraie. Son interprétation est bouleversante de vérité. Elle ne joue pas… elle est Louise ! Elle nous brosse le portrait d’une femme plus très jeune et pleine de bon sens qui essaie tant bien que mal de comprendre la société dans laquelle elle vie et qui reste prête à se battre pour les valeurs de solidarité, de partage et d’entraide qui lui tiennent à cœur.
Et même si, au fond d’elle-même elle sait bien que ce combat est sans doute vain et joué d’avance… elle y va avec toute sa fougue, sa générosité et son panache, tel un « Cyrano » des temps moderne !

 

 

Louise au parapluie(photo Vincent Marin)

A l’arrivée pas de mairie… mais l’admiration, le respect et la fierté d’un fils… et au final on se dit que tout l’enjeu du combat de cette mère était sans doute là et que cette complicité retrouvée est sa plus belle récompense !

 

Louise au parapluie(photo Vincent Marin)


Guillaume Viry en fils désabusé et Prune Lichtlé en directrice de campagne au franc-parler donnent la réplique à Myriam Boyer dans cette pièce à la fois contemporaine et humaine et sont eux aussi plus vrais que nature, mêlant humour et émotion ! Et que d’humanité dans le jeu de ces trois acteurs !

On est sous le charme !

 

 

 

 

Isabelle M.
Sur Instagram : @isabellemattera

 

En pratique :
Louise au parapluie

Petit Gymnase au Théâtre du

Gymnase Marie-Bell (plus d’infos ici)
38 boulevard Bonne Nouvelle 75010 Paris
Durée : 90 mn
Auteur/metteur en scène : Emmanuel Robert Espalieu

Retrouvez tous les articles d’Isabelle

Aucun commentaire

Poster un commentaire